La découverte du dimanche : Otzeki

Aujourd’hui on vous fait découvrir les airs nébuleux d’Otzeki, un duo dont vous n’avez pas fini d’entendre parler.

Notre découverte de ce dimanche, à mi-chemin entre Glass Animals et The XX, est le duo Otzeki. Le groupe est le résultat de la collaboration entre Joel et Mike, deux cousins installés à Londres. L’un au synthé et à l’APC, l’autre au chant, à la guitare et au MPC. En à peine un an d’activité le groupe a réussi à se faire une place sur la vaste scène londonienne ainsi qu’en France, une véritable terre d’accueil pour Otzeki.

En 2016 ils signent sur leur propre label, Discophorus, un EP feutré de quatre titres, Falling Out, un travail qui annonçait déjà des perspectives prometteuses pour le groupe, ainsi que deux morceaux et leurs remix respectifs, Touch et Already Dead.

Une discographie brève au style vaste, la voix de Mike offre en effet des possibilités multiples, propices à la création musicale. Le groupe accentue progressivement une certaine singularité dans sa production sonore.

Les deux jeunes hommes définissent leur musique comme étant de l’EDR, de l’electronic dance rock. Dans leur dernier titre All This Time,  Otzeki nous entraînent à toute vitesse dans des abysses musicales tout à fait séduisantes, développant une écriture acharnée et inédite.

Ce que l’on apprécie chez Otzeki c’est ce goût prononcé pour le sophistiqué-minimaliste, un aspect de leur esthétique que l’on retrouve directement sur scène.

Depuis le début de leur activité le groupe a eu à plusieurs reprises l’occasion de jouer en région parisienne, et leur passage le 19 avril au Printemps de Bourges a été largement salué.

Ils poursuivront leur conquête de la France dès le mois de juin dans pas moins de trois festivals différents : Vie Sauvage le 23 juin (Bourg), La Douve Blanche le 7 juillet (Egreville), ainsi qu’aux Vieilles Charrues le 13 juillet (Carhaix-Plouguer).

On vous laisse patienter jusqu’à leur prochain live avec le titre Touch :

Concerts Otzeki
 
Otzeki à Massy - 2 décembre 2017
No Comments

Post A Comment