Interview : Seramic

Quelques jours après la sortie de son nouvel EP I Got You, nous avons eu le plaisir de discuter avec Seramic. Influences, processus de création, vie personnelle… On vous dit tout!

 

Salut! Je me disais que pour débuter cette interview, ça serait bien de savoir à quelle âge tu as réalisé que tu voulais être musicien? Comment est apparue ta passion pour la musique?

Je joue de la musique depuis que je suis tout petit, depuis mes 4 ans. Pour ce qui est de ma passion plus générale pour la musique, je ne pense pas qu’il y ait eu un réel élément déclencheur… Mais je me souviens très bien écouter du Tom Waits quand j’avais environ 12 ans. J’avais acheté ses albums pour l’anniversaire de mon père et leur écoute a définitivement cimenté mon envie de devenir un vrai musicien. Ca a changé ma vie.

 

En à peine un an, tu as sorti deux EP… Mais si on fait des recherches, nous pouvons voir que ta carrière a débuté bien avant, avec un premier album Nameless Path acclamé par la critique, sous ton nom civil, Marcus Foster. Pourquoi as-tu décidé de tout arrêter et de recommencer sous ce nouveau pseudo? 

Ce n’est pas vraiment un recommencement… Il y a beaucoup d’éléments de musique que je réutilise dans avec Seramic. Mais il est vrai que c’est un projet plus expérimental, et l’utilisation d’un pseudo au lieu de mon nom civil me permet d’avoir davantage de liberté!

 

Par ailleurs… Pourquoi avoir choisi Seramic comme pseudo? Qu’est-ce que ce nom signifie pour toi?

La céramique (ceramics en anglais) est la plus vieille forme de fabrication. Selon moi, ce projet est une curation de sons multiples et différents, d’idées et d’influences, un rassemblement de divers composants. Le nom Seramic est la combinaison d’une pratique traditionnelle avec une touche contemporaine. Le fait de changer le “C” de “Ceramics” en “S” rend le mot un peu plus futuriste.

 
Avec quel artiste souhaiterais-tu collaborer? 

J’adorerai travailler avec D’Angelo ou encore Andre 3000. Ils sont en quelques sortes des héros pour moi et j’adorerais voir comment ils travaillent en studio.

Et si tu devais collaborer avec un artiste français, lequel choisirais-tu?

Il y a énormément d’artistes français que j’apprécie mais je pense que travailler avec une personne comme Charlotte Gainsbourg doit être super!

 

Quel est ton processus de création? As-tu une habitude de travail lorsque tu crées tes musiques?

Lors de la composition de mes chansons, je débute normalement avec mon piano. Mais la plupart du temps c’est [la création musicale, ndlr] surtout le résultat d’une sorte de jeu où je mélange les sons, les idées, et je regarde après ce qui marche le mieux ensemble.

 

En écoutant ton premier EP, ou son prédécesseur, j’ai eu le sentiment que chacun de tes titres a sa propre ambiance… Comme si chacune de tes chansons peut être classé dans un style plus ou moins différent. Quelles sont tes principales influences? Peux-tu nous dire quel sont tes artistes préférés? 

Pour ce projet en particulier, mes principales influences ont été Prince, Aretha Franklin, Sly and the Family Stone, Outkast, D’Angelo, beaucoup de musique gospel, et encore plein d’autres artistes. En soit, beaucoup de musique des années 70!

I Got Youqui est sans aucun doute ma chanson préférée, m’a beaucoup fait penser à du Gorillaz. Qu’est-ce que tu penses de leur nouvel opus Humanz? 

A vrai dire, je n’ai pas encore eu l’occasion d’écouter leur album mais je suis très enthousiaste de découvrir ce nouvel effort. D’ailleurs, nous avons réaliser une reprise de leur titre phare, Feel Good Inc., tu devrais l’écouter!

Peux-tu nous dire quelle chanson tu aurais adoré avoir composée?

As Time Goes By. [un titre écrit en 1931 remis au goût du jour grâce au film culte Casablanca, repris par la suite par notamment Louis Armstrong, Jane Birkin, Frank Sinatra ou encore les ZZ Top]

 

Quel est le premier album que tu as acheté? Et quel est celui que tu pourrais écouter en boucle, ou à n’importe quel moment de la journée? 

Je me souviens particulièrement le moment où j’ai acheté la bande originale de Good Morning Vietnam et que je me suis mis à écouter le disque en boucle dans ma voiture. J’adore cette compilation. Mais j’écoute surtout tous les albums des Beatles qui m’ont accompagné durant toute mon enfance.

 

Quelles sont les trois chansons que tu écoutes le plus actuellement?

Lust de Kendrick Lamar

Trying To Get Next To You de Arnold Blair

Scared Money de NxWorries

J’ai pu voir que tu allais te produire sur la scène du Nice Jazz Festival en Juillet prochain. Es-tu déjà venu en France? 

J’ai l’habitude de venir en France tous les ans depuis que j’ai 4 ans. La plupart de mes chansons ont été composées chez vous. Le public français a toujours été très agréable avec moi.

 

Quel est ton souvenir de scène qui t’as le plus marqué? 

Jouer avec The Roots sur le mythique plateau du Late Show de Jimmy Fallon durant ma tournée nord-américaine était sans aucun doute un rêve qui est devenu réalité!

 

Une dernière question pour la route..! Que pouvons-nous attendre de la part de Seramic dans les prochaines semaines?

Beaucoup de festival, et encore plus de musique!

 

Concerts Gorillaz
Disponible
Gorillaz à Bruxelles - 22 novembre 2017
 
Gorillaz à Paris - 24 novembre 2017
 
Gorillaz à Paris - 25 novembre 2017
No Comments

Post A Comment