CYMBALS – Light In Your Mind

CYMBALS c’est ce groupe que l’on pourrait qualifier de mouvant. Structuré autour de Jack Clerverly et Dan Simons, les autres membres du groupe se sont succédés sans jamais vraiment rester. Résultat, les deux amis se retrouvent à deux pour composer une suite à The Age of Fracture sorti en 2014. Le fait de se retrouver un peu seuls, entre eux, va en fait donner son identité à leur deuxième album qui sort aujourd’hui. 

Light In Your Mind, comme son titre poétique peut l’indiquer, est dans l’ensemble plus doux que son prédécesseur. Il se veut authentique aussi, les deux musiciens ayant voulu écrire des chansons honnêtes, arrêtant de chercher des nouveaux membres puisque visiblement, ça ne collait pas au projet qu’est CYMBALS. Voyons donc ce que cela donne.

Tout commence par Decay, single révélé il y a déjà quelques semaines. Frais, entraînant, le morceau s’écoute facilement, invitant à poursuivre l’écoute de Light In Your Mind pour savoir ce que le duo nous réserve. Ce qui suit est la première très bonne surprise de cet album : Car Crash se veut très pop avec ses synthés et son refrain entêtant, et on adhère de suite. La suite de l’album sera d’ailleurs dans ce même esprit léger et plutôt dansant, bien que les paroles ne soient pas toujours des plus optimistes.

Après le plus ambitieux I Thought I Knew You, qui voit Jack Cleverly poser sa voix de façon plus calme, arrive une piste instrumentale, My Body (Winter Mix)… clairement dispensable. Un autre morceau similaire viendra plus tard, Euphoric Recall; s’il est un peu plus intéressant, les deux pistes coupent cependant l’album et l’immersion auditive avec, ce qui est dommage… D’ailleurs ce milieu d’album est globalement moins convaincant que la première partie.

Heureusement, les trois dernières chansons relèvent le niveau, à commencer par Asmr. Jack Cleverly commence par y chanter de façon très grave, instaurant une ambiance différente du reste de l’album. Quelques phrases en français, puis la mélodie se met doucement en place et le morceau démarre vraiment, à la hauteur de ce qu’on peut attendre du duo. Puis c’est Fully Automated Luxury qui nous charme complètement, avec ses notes de saxophone et son calme relaxant. Enfin, ce deuxième effort de CYMBALS se clôt par la seule vraie ballade de l’album, Lifetime Achievement Award, où le piano est l’élément central, ce qui permet à Jack d’avoir sa voix bien plus en avant que sur les autres titres.

Light In Your Mind est donc un album plutôt aérien, pas mauvais mais pas transcendant non plus. Certains morceaux valent clairement le détour, mais d’autres en revanche créent un passage à vide qu’on regrette.

Tracklisting :

Decay
Car Crash
Talk To Me
I Thought I Knew You
My Body (Winter Mix)
Where Nothing Can Be Defined
Splitting
Euphoric Recall
Asmr
Fully Automated Luxury
Lifetime Achievement Award

Nos morceaux favoris : Decay, Car Crash, Asmr, Fully Automated Luxury

La note : 6/10

Concerts Cymbals
Entrée gratuite
Cymbals à Paris - 12 décembre 2017
No Comments

Post A Comment