EXCLU – PREMIERE : Bad Breeding dépeint le monde moderne dans un clip choc

Ames sensibles s’abstenir. Les punks de Bad Breeding résume toute l’absurdité et l’horreur de notre monde en un clip habillant le rugueux Endless Impossibility.

Le 7 avril dernier, Bad Breeding sortait son deuxième album studio, Divide. Un opus largement marqué par les maux de notre époque, évoquant un monde divisé, entre amour et haine, fascination et répulsion, progrès et retour en arrière. En 10e piste, Endless Impossibility refermait avec violence ce deuxième effort. Cinq mois après la sortie de cet album, ce morceau est le dernier single de Bad Breeding. Depuis, le monde a continué d’évoluer, Trump a pris le pouvoir aux Etats-Unis et dans le monde, la guerre continue de faire rage, la pauvreté de grandir pendant que les écarts de richesse se creusent.

Dans un clip au montage nerveux, parfois loufoque et volontairement trash, Bad Breeding dépeint ce monde, entre sarcasme et tristesse. Celle de voir l’ère des Instagrammeurs beaux et riches se confronter à la réalité des migrants et des victimes de la haine. Il est également question d’écologie, d’évolution technologique, comment les habitants de cette planète gaspillent (le 2 août dernier, on vit à crédit puisque l’on a épuisé toutes les ressources naturelles).

Pour moi, la vidéo parle de cette relation paradoxale que nous avons avec la technologie, notre dépendance simultanée pour maltraiter et chercher le salut à la fois“, explique le groupe qui a voulu se servir de l’amont d’informations qui nous arrivent continuellement pour les rassembler dans un clip, “miroir de la confusion” et de la “déformation brouillant tellement d’histoires“.

 

A noter que Bad Breeding sera en tournée à partir de ce mercredi 6 septembre à Berlin. Une tournée européenne qui passera par la capitale française le 26 septembre, du côté de la Mécanique Ondulatoire.

Concerts Badbreeding
Attente billetterie
Badbreeding à Paris - 26 septembre 2017
No Comments

Post A Comment