Qui es-tu? IAMDDB

Cap sur Manchester pour découvrir l’ovni qu’est IAMDDB, une artiste en perpétuel développement de son style musical et qui n’a pas peur de bousculer les frontières entre les genres.

Originaire de: Manchester

Pour les amateurs de: Jazz, Trap, Hip-Hop

Pour les fans de: Jorja Smith, Ray BLK, M.I.A, Ama Lou

Qui es-tu?

 

Née d’une mère anglaise et d’un père angolais, Diana Debrito est une jeune femme de 21 ans qui fait preuve d’une maturité déconcertante. Elle grandit au coeur de la musique avec un père jazzman qui lui transmettra rapidement la fibre artistique et musicale. Comparée sur certains aspects avec la divine AbraJorja Smith ou encore Erykah Badu et notre petite protégée Ray BLK, IAMDDB est elle-même issue de la new wave R&B. Faisant évoluer son univers musical au fil des mois, elle nous offre des titres allant à de compositions jazz à des productions hip-hop voire trap dignes des plus grands! Bref, elle a tout pour vous convaincre!

Elle débute réellement la composition, l’écriture et la production de ses musiques en 2015. Quelques mois plus tard, coïncidant avec son retour de six mois passés en Angola où elle accompagnait son père dans des concerts jazz dont le National Jazz Festival, elle décide de se recentrer sur elle-même en prenant le pseudo IAMDDB. Elle explique: « L’idée de prendre un pseudo comprenant IAM ainsi que mes initiales DDB m’est venue afin de transmettre le message que chacun doit être à l’aise avec qui il est ». 

« I’m chill AF really but crazy AF at the same time »

 

En tant qu’artiste, elle possède une aura magnétique notamment due à sa spontanéité mais aussi par le mélange des styles musicaux: trap, néo-soul, urban-jazz, ou encore hip-hop. Un brin énigmatique, elle lance les hostilités en décembre 2016 en nous présentant son premier EP WAEVEYBBY Volume 1Son côté jazz urbain qu’on retrouve notamment sur Childsplay nous charmera instantanément et nous donnera grandement envie d’en découvrir davantage!

C’est en mai 2017 qu’elle refait surface avec un second EP intitulé Vibe, Vol. 2.  porté par le single downtempo Pause. A l’écoute de ce dernier, on se rend rapidement compte qu’elle a gagné en maturité et en confiance en peu de temps. Autour des six titres qui composent ce deuxième opus, elle nous scotche par son assurance qui se ressent comme une sorte de débridage en comparaison avec ses débuts. Moins sage, on aperçoit davantage son côté malicieux voire espiègle. C’est après ces deux premiers EPs qu’elle commence à titiller les oreilles des radios du monde. Rapidement, elle sera programmée sur la mythique BBC Radio 1, immense tremplin pour de nombreux artistes, où elle gagnera en visibilité. Mais la jeune Mancunienne n’en a pas finit!

 

« When left alone with music I can become dangerous, making around 10 solid bangers a day or I could have an albums worth of music in a week. »

 

Elle poursuit sa trilogie avec l’inattendu Hoodrich, Vol. 3 qui présente une énième facette de sa musique! Ce nouveau projet démarre en bombe avec Conjouring, une sorte d’hymne trap qui dénote de tout ce dont on avait pu entendre auparavant… Productions plus sombres, moins lisses, elle nous étonne à chanter tout haut et avec nonchalance des textes que la plupart n’oserait citer que tout bas. Quelle claque! Toutefois, on ressent également une grande influence jazz et soul à travers des harmonies qui donnent un cachet unique à ses morceaux. Elle préfère davantage décrire son style comme de l’urban jazz et se verrait bien travailler avec Future ou John LegendShade marquera un twist énorme dans sa jeune carrière en s’imposant comme un immense banger incontournable mais c’est G.A.F. qui décroche notre mention spéciale!

L’histoire d’amour qu’elle entretient avec la musique ne date pas d’hier! En effet, elle suit des cours à la célèbre Music College de Manchester où elle rencontrera son amie et désormais agent Laura El. Avec des vibes nu-soul et un flow qui ferait pâlir de nombreux poids lourds du hip-hop US, elle a su conquérir le coeur du public et risque d’exploser dans les mois à venir! En seulement trois EP, elle nous a montré la complexité de son univers tout en nous prouvant son talent incommensurable! On est prêt à parier gros sur son succès tant sa musique est puissante!

Concerts liés à cet article
 
Jorja Smith à Paris - 2 juin 2018
 
Iamddb à Belfort - 7 juillet 2018
No Comments

Post A Comment