george ezra staying at tamaras

George Ezra – Staying At Tamara’s

Près de 4 ans après la sortie de Wanted On Voyage, son (déjà très bon) premier album, George Ezra est enfin de retour pour nous en mettre plein la vue avec Staying At Tamara’s. Le grand gaillard a donc pris son temps pour nous concocter ce petit chef d’œuvre… Mais une chose est sûre, on aimerait bien faire un tour du côté de chez Tamara nous aussi.

On ne le présente plus: George Ezra est définitivement l’uns des meilleurs artistes de sa génération. Son impressionnant grain de voix et son son bien à lui le font sortir du lot, et ce nouvel album ne fait que le confirmer. Si le blondinet en avait déjà étonné plus d’un en sortant un premier opus plein d’expérience et de maturité du haut de ses 20 ans en 2014, le résultat est le même aujourd’hui. En effet, même si on savait à quoi s’attendre, on reste tout de même bouche-bée: Staying At Tamara’s est un album travaillé et bien orchestré. Tous les morceaux s’enchaînent et s’entremêlent en parfaite harmonie, et ils nous transportent ainsi vers des jours ensoleillés.

Eh oui, l’album regorge de bops qui nous donnent envie de sauter dans la voiture avec une bande de potes, claquer la portière et rouler pendant des heures lors d’une chaude journée d’été. On compte parmi eux Don’t Matter Now, Get Away ou encore Shotgun, qui ouvrent l’album en annonçant donc la couleur de cette nouvelle ère pour le chanteur. Ils sont immédiatement suivis par Paradise, qui est le lead single mais aussi l’uns des morceaux les plus forts de ce nouvel album. À l’aide de sa batterie bien sonore et de son refrain revigorant, Paradise est définitivement la parfaite chanson pour accompagner l’arrivée des beaux jours.


George Ezra – Paradise

Mais Ezra ne s’est pas uniquement concentré sur les summer bangers. On retrouve son côté fleur bleue sur des morceaux tels que All My Love, Sugarcoat ou Hold My Girl (qui eux aussi se suivent, montrant bien la volonté d’une certaine cohérence tout au fil du disque), qui sont plus calmes et délicats. Dans le même registre, l’incroyable Saviour (en featuring avec First Aid Kid) est beaucoup plus mélancolique, à travers de superbes harmonies et une instrumentale imposante.


George Ezra – Saviour (feat. First Aid Kid)

L’album s’achève magnifiquement bien avec deux délicates ballades, Only a Human & The Beautiful Dream. George Ezra termine donc sa nouvelle œuvre en nous apportant de la douceur pour le cœur et les oreilles. L’album est court, mais Geoff a réussi son coup de façon concise et efficace. Effectivement, en 37 minutes, il traite de l’angoisse, de bonheur, d’amour et de doutes, le tout organisé avec brio. C’est sûr, Staying At Tamara’s sera (mais que dis-je, est déjà) uns des albums phares de 2018 pour la scène britannique.

 

Tracklisting:

 

Pretty Shining People

Don’t Matter Now

Get Away

Shotgun

Paradise

All My Love

Sugarcoat

Hold My Girl

Saviour (feat. First Aid Kid)

Only a Human

The Beautiful Dream

 

Nos morceaux favoris: Pretty Shining People, Shotgun, Paradise, Saviour

 

LA NOTE: 10/10

Concerts George Ezra
 
George Ezra à Paris - 1 novembre 2018
No Comments

Post A Comment