Public Service Broadcasting berce le Badaboum

Le trio était à Paris pour présenter Every Valley son nouvel album. Musicalement abouti, le concert n’a malheureusement jamais vraiment décollé.

Public Service Broadcasting c’est un groupe à part. A la fois rétro et moderne, Every Valley nous avait plutôt plu (chronique ici) on attendait donc cette performance avec impatience. Les 3 membres de la formation arrivent peu après 21h sur la scène du Badaboum. Plus British, cela n’existe pas. J. Willgoose en est l’exemple le plus frappant. Vêtu d’un costard et d’un noeud papillon, il murmure quelques mots en français dans son micro de manière timide. Et nous partons pour un voyage qui passe à la fois par les années 50 mais aussi par notre génération avec un éléctro puissant.

Musicalement le début du concert est assez calme, et le Badaboum, à moitié plein mercredi soir est attentif. Un écran en fond de scène diffuse des images des années 50 en adéquation avec les discours prononcés pendant les morceaux de Public Service Broadcasting. Le groupe, peu démonstratif, montre en revanche son panel incroyable d’instruments. De la basse, de la guitare, du banjo, du cornet, tout y passe, pour un son particulièrement riche. In Progress, le premier single du nouveau single fait forte impression. Le batteur tape fort sur ses fûts pendant que le bassiste saute sur place.

On a le droit à un joli concert, on regrette le grand manque d’expression du leader entre les morceaux qui répond aux cris de la salle par de simples « Ouais » presque ironiques. On ne comprend pas trop pourquoi le groupe communique si peu avec le public et de manière si froide. Cela empêchera le concert de décoller complètement malgré une performance musicale aboutie.

En effet, certains morceaux se poursuivent pendant 8 minutes. Entre éléctro, rock et musique du monde, le groupe balaie le spectre musical en long, en large et en travers en gardant toujours sa patte si identifiable. People Will Always Need A Coal fait parti de ces morceaux là, et les images projetés rendent le spectacle encore plus immersif. On passe donc plutôt un bon moment, malheureusement, la formule étant si particulière, le concert se fait long et monotone. De plus, l’ambiance restera particulièrement calme tout au long du show. On a donc assister à un beau concert car la performance musical mérite clairement d’être vu mais nous repartons finalement un peu frustrés.

1Comment

Post A Comment