The Vaccines – Come of Age

Après le succès de What Did You Expect From The Vaccines en 2010, la formation indie rock londonienne sort un second opus, Come of Age.

 

The Vaccines - Come of Age

The Vaccines – Come of Age

 

 

En deux ans, la bande indie rock des Vaccines a bien grandi. Deux galettes plus tard, on peut clairement affirmer que la brise pop-nostalgique qui souffle sur les Vaccines n’a rien d’immature et correspond bien à une forme de revival prisée. Dans une Grande-Bretagne en proie à une nouvelle explosion des sens et où le rock ne se résume à une ou deux formations majeures, les Vaccines sont montés en puissance. Un premier opus aux mélodies irrésistibles où la formation originaire de Londres alignait tube sur tube. Alors ce qu’on attendait des Vaccines – le titre du premier opus – ce n’était pas un “Post Break-Up Sex”, mais une confirmation à la hauteur du talent de ce groupe prometteur.

 

Come of Age sera l’instrument de cette confirmation. Un album plus mature où les teintes rock sont toujours plus présentes, en témoignent “No Hope” qui ouvre l’album ou encore “Aftershave Ocean”. Conscient d’avoir séduit par cette douceur pop si typique des années 60, les Vaccines n’en ont pas oublié les mélodies qui font désormais leur marque de fabrique. La sirupeuse “Weirdo”, septième piste du nom ne déroge pas à la régle. Mais c’est le rythme dans la peau qu’il faudra avoir pour savourer ces diaboliques Vaccines, capable de nous faire remuer sans aucune hésitation possible sur l’électrique “Bad Mood”.

 

 

La voix de Justin Young arpente cet opus aux reliefs édentés mais clairement plus rock. Elle est y sublime sur la très belle balade “Lonely World”, conclusion d’un album volontairement fataliste et paradoxalement, pourvu de bonnes ondes. Le challenge des Vaccines sera désormais de transcender les foules en dehors des frontières britanniques. Et notamment en France où le groupe voyagera avec le festival Les Inrocks.

 

The Vaccines en tournée :

 

– 19 octobre à l’Ancienne Belgique (Bruxelles)

– 8 novembre à l’Aéronef (Lille)

– 9 novembre à La Cigale (Paris)

– 10 novembre au Stereolux (Nantes)

– 12 novembre au Bikini (Ramonville)

No Comments

Post A Comment