Muse dévoile le clip de Supremacy

Pour le clip de Supremacy, Muse a surpris son petit monde avec une ambiance déroutante.

 

Supremacy

 

A la première découverte du morceau “Supremacy”, on a de suite pensé à un titre taillé pour le générique d’un James Bond. Sauf qu’après avoir servi sur un plateau l’hymne des JO (“Survival”), Muse n’allait pas avoir le beurre, l’argent du beurre et la crémière (quoi que la crémière, Matt semble déjà l’avoir). C’est Adele qui signera finalement un sublime titre – que vous avez même récompensé aux SOB Awards.

Avec ce clip de “Supremacy”, on reste habité par la surprise. Ca commence comme on pouvait s’y attendre par des lumières saccadées inhérentes à la batterie, puis une porte qui s’ouvre vers la lumière et l’horizon. Le “Rise” by Muse quoi. Derrière, “Supremacy” se pose comme une chouette pub MTV où le surfeur taille dans la vague. Mais n’importe quel surfeur. Chez Muse, il est métalleux, sauvagement maquillé. Face aux lyrics, on a dû mal à capter de quoi il retourne, alors que Muse joue dans le coucher de soleil instagram et les vieux lens flare désopilants. On est loin, très loin, du classieux clip offert avec “Madness”.

 

 

Sinon, question actualité muse-sque, les deux dates au Stade de France sont désormais complètes. On rêverait de vous en offrir ne serait-ce qu’une seule place… hélas.Plus intéressant encore, Matthew Bellamy a bien en tête un septième album, qui ne sortirait que d’ici fin 2015. La raison : le groupe va encore tourner pendant plus d’un an, et ne veut toujours pas écrire en tournée. Pour Matt, il s’agirait surtout d’écrire sur un nouvel opus pour ouvrir un nouveau chapitre encore différent. Il faudrait donc pour cela avoir refermé celui entamé par The 2nd Law.

No Comments

Post A Comment