La découverte du Dimanche : Mutineers

Avec les Mutineers, Manchester frappe encore très fort. Leur single Tell Me Why est sorti le 23 Septembre dernier !

 

2588_24617959969_1486084_n

 

L’histoire des Mutineers débute lorsque quatre copains de beuverie (Venant de Manchester on ne peut pas s’attendre à mieux)  décident d’unir leurs talents musicaux… pour un album ! Il leur aura fallu quelques mois  afin de composer ce premier opus Friends, Lovers, Rivals entre les vallées galloises, et leur muse de toujours, Londres. Empli d’hymnes imposants rappelant la grandeur chatoyante d’Echo and the Bunnymen et la douleur simpliste de  Lloyd Cole, ils ont su canaliser le génie des grands du passé et forger un album à leur sauce. Dans ce groupe nous retrouvons Michael Reed de bauer à la guitare et aux compos, Nicholas James Mallins au chant, Iwan Gronow à la basse,  et Thomas Twemlow batteur ici, mais guitariste pour Bison and Wolf.

 

 

Friends, Lovers, Rivals est un album profond et touchant qui sait offrir de beaux coups de gueules avec de la grâce. “It’s not my infidelity, its just you never suited me” c’est ce que chante Nicholas  en ouverture de l’album avant de dire  un peu plus loin “Beware my lack of social skills, my tired lines they’re over used” . Ce premier opus est plutôt pop rock, l’homme s’exprime avec poésie et  conte la décadence urbaine, parfois avec suréalisme : “In a catsuit kamikaze, a bulimic soap star crashed the party”.

Soutenus par The View, Wintersleep, Pete Doherty et Bernard Sumner’s Bad Lieutenant, le groupe a pu s’ouvrir à un plus large public, permettant ainsi d’enchainer les dates au Royaume-Unis. Nicholas a cette “astuce” que l’on peut déceler chez Neil Young, quelque chose de fragile mais qui nous envoûte avec puissance, nous laissant possédé par cette voix angélique.

 

Aujourd’hui le groupe revient avec un single Tell Me Why sorti le 23 Septembre. Tandis que Michael est en studio avec bauer, il profite du reste de son temps pour se consacrer aux Mutineers qui seront en mini tournée entre Leeds et Manchester afin de défendre leur nouvel album dont nous n’avons pas encore de date de sortie, mais aussi rejouer leurs premières chanson de Friends, Lovers, Rivals. En attendant plus d’information nous vous laissons avec la version live de ce dernier single :

Concerts Lloyd Cole
 
Lloyd Cole à Paris - 3 mars 2020
No Comments

Post A Comment