Frissons et émotions avec London Grammar

Phénomène de l’année 2013, London Grammar s’est produit à l’Autre Canal le 12 novembre. 

 

P1160188

 

London Grammar avait charmé la rédaction de Sound of Britain avec leur premier album If You Wait sorti le 9 septembre dernier avant de venir poser leurs valises à Nancy pour un concert intimiste le 12 novembre en se produisant au club de l’Autre Canal.

 

  Un vent de fraîcheur s’amorce avec la première partie, Isaac Delusion, groupe français fondé en 2010 venu partager leur musique et notamment leur EP Early Morning.Et si à l’extérieur le froid est de rigueur à l’intérieur le club se balance au rythme de la pop du groupe sans complexe, les beats donnant de l’entrain au tout, le timbre de voix du chanteur faisant parfois penser aux Bronsky Beat.  A noter que ce set était également le premier dans la ville mais surtout le premier suite à leur dernière session studio. C’est donc à Nancy que le groupe a décidé de présenter son nouvel EP appuyé par de nombreuses images en fond de scène pour le plaisir du public venu apprécier leur musique.

 

  Mais si le concert affichait complet c’était bel et bien pour les tant attendus London Grammar qui font sensations depuis quelques mois. Pour simple fond se tient une image révélant les trois membres du groupe de dos, une ville se dessinant sur leurs corps tandis que le nom du groupe est mis en valeur d’un écriteau blanc. Une lumière tamisée se laisse entrevoir, le trio entrant alors sur scène pour le début de son set sous les applaudissements du public. La proximité est de rigueur – pas de barrière pour une intimité plus grande encore -, l’émotion aussi, la voix d’Hannah Reid nous donnant des frissons dès Hey Now, titre choisi pour ouvrir le concert avant que ne suivent Darling Are You Gonna Leave Me et Interlude.  Sourires aux lèvres le groupe n’hésite pas à échanger avec ses fans, prenant à plusieurs reprises la parole. Dot Major (batterie / synthétiseur / chœurs) revient même en français sur ses origines, expliquant pourquoi il parle cette langue. Hannah quant à elle nous demandera la prononciation du nom de la ville avant d’ajouter qu’ils ont pu visiter et “faire du shopping” ce qui fera rire la salle. Mais s’il est une chose à retenir c’est que pour eux, Nancy est une ville “spéciale”. Les titres s’enchaînent de nouveaux, les singles faisant alors leur apparition petit à petit dans la setlist. De Strong à Waisting My Young Years en passant par Metal & Dust – présent sur leur premier EP sorti en Février – ou encore la superbe reprise du titre Nightcall (Kavinsky), rien ne manque.  On retiendra aussi la reprise du titre d’IsaakWicked Game que le groupe a su s’approprier de la meilleure façon qu’il soit, et ce même si la voix d’Hannah a pu montrer quelques faiblesses dans les hautes notes, choses cependant non évidente. Proche de leur public ils prennent gentiment le temps de dédicacer un vinyle qui leur ait tendu au premier rang avant de s’enfuir dans les coulisses, laissant là leurs fans réjouis.

 

Setlist :

Hey Now
Darling Are You Gonna Leave Me
Interlude
Shyer
Wasting My Young Years
Stay Awake
Flickers
Nightcall (Kavinsky cover)
Strong
Metal & Dust

Wicked Game (Isaak cover)

Retrouver London Grammar en tournée :

No Comments

Post A Comment