David Bowie Is : l’exposition qui retrace la carrière d’une icône

Depuis deux jours, la Philharmonie de Paris propose une exposition spéciale David Bowie et ce, jusqu’au mois de mai. Nommée David Bowie Is, elle est consacrée à l’icône glam rock et est d’abord restée quelques mois à Londres en 2013 avant de passer à Sao Paulo, Melbourne, Berlin, Chicago et pose maintenant ses valises à Paris.

 

Costume pour la tournée Aladdin Sane (1973) par Kansai Yamamoto

Costume pour la tournée Aladdin Sane (1973) par Kansai Yamamoto

 

Au fil de la visite, nous découvrons de multiples objets en lien avec l’artiste “David Jones” ou appartenant à l’artiste pendant que des interviews ou des lives sont diffusés sur des écrans. L’exposition s’étale sur plusieurs pièces avec quelques coins consacrés à des thèmes précis : David Bowie au cinéma, le personnage de Ziggy Stardust, David Bowie et Berlin, David Bowie et la France..

Concernant la France, un panneau détaille ses liens avec notre pays. Son premier concert étranger à Paris, sa fascination pour Édith Piaf, ses passages au château hanté d’Hérouville… En 1983, la France accueille Bowie pour deux concerts du Serious Moonlight Tour donnés à l’hippodrome d’Auteuil et qui rassemblent chaque soir 100 000 spectateurs. En 1991, c’est à Paris, sur un bateau descendant la Seine, que David Bowie choisit de demander en mariage la top-model Iman Mohamed Abdulmajid qu’il épousera quelques mois plus tard.

 

Costume pour la pochette d'album et la tournée Earthling par Alexander McQueen

Costume pour la pochette d’album et la tournée Earthling par Alexander McQueen

Costume de Pierrot pour le clip Ashes to Ashes (1980) et la tournée du spectacle The Looking Glass Murders par Natasha Korniloff

Costume de Pierrot pour le clip Ashes to Ashes (1980) et la tournée du spectacle The Looking Glass Murders par Natasha Korniloff

 

L’exposition insiste également beaucoup sur ses multiples costumes de scène car Bowie, ce créateur artistique androgyne, a toujours accordé beaucoup d’importance à son apparence et à ses tenues de scène extravagantes composées avec soin par des spécialistes comme les célèbres Alexandre McQueen et Kansai Yamamoto. Mais il est difficile de s’y retrouver au sein de cette exposition tant il y a de choses qui attirent l’attention : des photos, des lettres, des CDs comme Sgt Pepper’s Lonely Hearts Club Band ou les pochettes d’album de Bowie pendant que les tubes tels que Rebel Rebel ou Life On Mars? sont diffusés dans les casques.

 

 

La dernière pièce est une grande salle spécialisée dans le live avec des titres lives diffusés pendant que le spectateur peut apprécier les nombreux costumes exposés et des objets indispensables à une tournée comme la liste des trains à prendre entre les différentes villes, croquis de scène ou une setlist. Ensuite, une petite boutique proposant multiples objets (CDs, t-shirts, médiators..) est installée. Business is business. Tout ce qu’on sait, c’est qu’on repart avec l’envie extrême et immédiate de s’écouter un de ses albums en se disant “quel génie”.

 

“David Bowie Is” du 3 Mars au 31 Mai 2015
Philharmonie de Paris
221, avenue Jean-Jaurès – 75019 Paris
12€ – 6€ pour les – de 26 ans

No Comments

Post A Comment