On y était : Winter Camp festival , Billy Ryder Jones et Younghusband

Jeudi 10 décembre, à l’occasion des concerts de Younghusband et Bill Ryder Jones, le Winter camp festival dégaine une belle affiche.

younghusband wintercamp

SoB arrive au point éphémère juste à temps pour voir les londoniens de Younghusband monter sur scène. Existant depuis 2011 et avec un album venant de sortir, le groupe est annoncé comme faisant partie du renouveau shoegaze. Leur prestation convaincante a démontré qu’ils appartenaient à une tradition qui va d’Echo and the Bunnymen à Belle and Sebastian, pop, romantique et des refrains qui percutent. Beau concert, bon groupe, à revoir au plus vite.

Ensuite, la tête d’affiche de la soirée, Bill Ryder Jones monte sur scène, attendu de pied ferme par un public acquis à sa cause. En quelques années, l’ex fondateur de The Coral a acquis une place immense dans le cœur de certain(e)s avec sa réinvention en folk-singer. Sans compter ses problèmes personnels qui le conduisent droit à un statut genre Syd Barret du 21éme siécle. Et on s’étonne qu’il finisse dans le top 10 des albums 2015 de Mojo.

Et en concert, qu’est-ce que ça donne ? Tout d’abord, un groupe assez soudé visiblement ignoré par la Fashion Police. Une ambiance toujours sombre mais puissante émotionnellement sur un fond musical évoquant des géants underground des 90’s à savoir Pavement et American Music Club.


La mauvaise idée a été le passage solo : BJR et sa guitare, ressuscitant les pires passages de MJC folk seventies. Ce qui était amusant, c’est qu’on entendait très bien la musique du bar à côté de la salle. Ça avait l’air plus fun.

Billy Ryder Jones Winter camp

 

Ensuite, le groupe au complet est revenu sur scène pour le final, enthousiasmant les fans. A l’issue du concert la plupart des visages étaient réjouis


Verdict de la soirée : Younghusband ont surclassé la légende vivante. Bill Ryder Jones fait de belles chansons avec une vraie atmosphère mais sans vraiment d’ étincelles. Un avis contredit par une fan du premier rang. A la question de SoB, « t’as pensé quoi du concert ? », Sonia (le prénom a été changé) a répondu « Je veux la marque de son shampoing, il avait de beaux cheveux ».

 

Set List: Bill Ryder Jones

A Bad Wind

Catherine

Daniel

There’s a World Between Us

Wild Swans

Tell Me You Don’t Love Me Watching

By Morning I

Put It Down

Birkenhead

We Took You In His Arms

Liam Said It Better

Wild Roses

Satellites

No Comments

Post A Comment