Jack Garratt – Phase

On ne vous présente plus l’enfant prodige de Little Chalfont ou encore disciple de James Blake. Jack Garratt qui, derrière barbe soyeuse et lumineuse, a su mettre le célèbre DJ Zane Lowe et le producteur Rick Rubin à ses pieds ainsi qu’une grande partie de la grande Bretagne, sort aujourd’hui son premier effort PhaseIl ne fait aucun doute que Jack Garratt est la révélation 2016 côtés UK, avec son tendre Worry, sa poétique Water ou encore la nonchalance de Chemical. À 24 ans seulement, il est aujourd’hui le futur de l’indo-pop anglaise.

Phase s’ouvre donc avec Coalesce (Synesthesia, Pt. 2), qui est la continuité de Synesthesia Pt. 1, que le jeune anglais jouait durant ses concert avant l’ouverture de Water. Calme, lisse avant l’orage, on rentre ici dans l’album directement. À rappeler que Jack Garratt est auteur-compositeur-interprète, en plus d’être multi-instrumentiste. Et tout cela seul. Ce qui lui attribue beaucoup de mérite tout en remarquant son talent pour la création artistique dont il nous fait partager. La suite, c’est avec Breathe Life, qui comptabilise aujourd’hui presque 2 millions de vue sur Youtube et reste l’un de ses meilleurs single qu’il a produit. Un morceau pop-électro, basé sur 6 accords au piano, mélangé à du synthétiseur et une voix lead lisse. Jack Garratt maîtrise son sujet, du début jusqu’à la fin de ce titre. Far Cry, troisième titre de Phase, représente un moment d’ouverture sur le monde nouveau que nous propose Jack Garratt, entre un doux silence éphémère ou une tempête ravageuse, ce qui résume globablement Phase dès la première écoute.

Passons, sur ces belles paroles, Weathered, grand classique en puissance de ce nouveau prodige Anglais. Un titre mid folklorique électro-pop, tout en gardant cette voix douce mais irritée sur certains moments. Assis ici, nous contant ses futurs souvenirs de veilleuse à une personne inconnu, demandant de le garder jeune jusqu’à la fin. Un certain secret de la création ne serait-il pas dévoilé ici?

Sur la même tonalité que Weathered, Worry s’ouvre avec un piano chaleureux, mélangé à un beat trip-hop avant de faire rentrer une guitare sauvage et brulante. Celle-là même qui servira à un solo magistral, celle-là même qui manquait sur la plupart des titres de nos artistes anglais ces dernières années. Rappelons le, Worry a été co-écrit avec le producteur Bastian Langebæk.

Le piano, instrument de prédilection pour Garratt ? Ce serait une question à se poser, tant la maitrise et la technique font partie intégrante de cet album, mais aussi pour l’ouverture nostalgique de The Love You’re Given. Autant r’n’b qu’électro, c’est sûrement le titre du milieu d’album qui nous permet de l’aborder sous un autre angle. À partir d’ici, un autre monde s’ouvre, vous découvrez d’autres facettes, d’autres genres de cette galette fabuleuse et imprévisible.

La suite n’en est que d’autant plus douce, Suprise Yourself est un de ces titres que vous pourrez écouter durant l’été. Avec cette voix aiguë totalement maitrisée, Garratt signe encore ici un inédit qui marque une fois de plus les esprits. Passons aux premiers amours, avec Chemical, alias le premier single de Jack Garratt, la première vidéo, le premier coup de coeur nous fait toujours autant d’effet. Avec cet univers qui allie aussi bien le côté folk à celui de la pop électro, on obtient un mariage parfait.

En parlant du premier morceau, voici le dernier offert au public du grand barbu. Fire, est sorti aujourd’hui sous Vevo, accompagné de danseuses et d’une chorégraphie alléchante, Fire n’est autre que le titre qui donne un second souffle à cet album. Il vous relance, vous encourage à remonter, à adorer…

On referme donc cet album par My House Is Your Home, qui calme le jeu et permet de finir l’album tranquillement et nous fait méditer sur le destin hors norme qui attend ce nouvel artiste si talentueux et performant.

L’Angleterre a encore décroché une pépite mondiale, qui forme et créer un art monstrueux et magnifique. On ne sera que dire, ce premier album atteint la perfection et qui sait ce qui attend Jack Garratt durant cette année. Une chose est sur ce musicien fera de grande chose.

Tracklisting :

  1. Coalesce (Synesthesia, Pt. 2)
  2. Breathe Life | Jack Garratt
  3. Far Cry
  4. Weathered
  5. Worry | Bastian Langebæk & Jack Garratt
  6. The Love You’re Given
  7. I Know All What I Do
  8. Suprise Yourself
  9. Chemical
  10. Fire
  11. Synesthesia, Pt. 3
  12. My House Is Your Home

 

LA NOTE : 10/10 

 

Facebook WebsiteYoutubeInstagram

1 Comment
  • Xavier C
    Posted at 16:53h, 14 février Répondre

    Belle découverte, chouette article, merci !

Post A Comment