Fear of Men réveille le Supersonic

Entrant en scène à 23h après les français de Bank Myna, Jess Weiss et ses trois acolytes commencent fort avec Island. Le morceau est tiré de leur dernier album en date : Fall Forever. Fear of Men venaient d’ailleurs nous présenter cet album aux sons indie pop dansants et lumineux pour ces derniers jours d’été ! À l’image de leur musique, les quatre musiciens venus de Brighton étaient dynamiques et ont conservé leur énergie, communicative, tout au long du concert !

Jess Weiss, véritable leader de la bande, entraîne le reste du groupe avec son dynamisme. Du coup, toutes les chansons s’enchaînent sans aucune fausse note. Entre les morceaux, on entend quelques “merci” de la part du groupe, qui semblait plutôt heureux de se trouver à Paris pendant cette belle nuit d’été ! Le public, lui, s’est réveillé après plusieurs morceaux. Il s’est mis à danser en rythme avec la chanteuse charismatique qui enchaîne les mouvements sans cesse.

Fear of men nous montre l’étendue de leur chansons, qui se suivent mais ne ressemblent pas en changeant d’instruments, de rythme et de thème. Avec leur logo lumineux qui trônait sur la scène, leur présence semble sincère, ils n’en font pas trop et c’est agréable ! On regrette juste un peu le manque d’interaction avec le public mais c’est pardonné !

De plus, on était ravis de les voir au Supersonic, salle dont l’architecture originale nous transporte à New York. Enfin bref, dans ces journées moroses de septembre, c’était une soirée à ne pas louper ! A peine partis, on à déjà hâte que Fear of Men reviennent !

No Comments

Post A Comment