On y était : YAK au Romandie

Le trio au rock déchaîné a donné un concert mémorable dans la petite salle.

Toujours au taquet lorsqu’il s’agit de s’exploser les oreilles, votre correspondante soundofbrit suisse n’a pas hésité une seconde quand elle a vu que les YAK étaient de retour dans son petit pays. C’est ainsi que je me retrouve au Romandie de Lausanne un mercredi soir. Lausanne le mercredi soir, c’est un peu mort passé 9 heures. Le public sera-t-il au rendez-vous ?

Oliver Burslem de YAK au Romandie de Lausanne

YAK au Romandie

Eh bien pour une fois, oui ! Lorsque j’arrive dans la salle – même si le concert n’est pas sold-out – je suis agréablement surprise de voir plein de jeunes gens tous fringués plus rock’n’roll les uns que les autres. La réputation live des YAK les précède, et après les avoir vus jouer au Montreux Jazz Festival cet été je ne peux que la confirmer. J’étais loin de m’imaginer que ce soir, le groupe allait encore se surpasser.

Elliott Rawson de YAK au Romandie

YAK au Romandie

Après l’ouverture des très énergiques fribourgeois de Papaya Fuzz et leur garage rock, c’est le tour des YAK. Lorsqu’ils entrent en scène, à peine ont-ils dit “Bonsoir Lausanne” qu’ils envoient du lourd. Des plus récentes Heavens Above et Harbour the Feeling aux plus anciennes comme Smile et Plastic People, tout s’enchaîne et parfois… se confond. En effet, le groupe n’hésite pas à improviser sur scène, collant des morceaux de leurs différentes chansons ensemble. L’alchimie présente au sein de la bande permet à Oliver Burslem, leader charismatique et “sosie de Mick Jagger” selon la majorité du public, de prendre de belles libertés. Il y a un côté animal et instinctif dans la musique des YAK, et Olli semble presque possédé par un esprit. Il hurle, puis sa voix devient fragile, puis il hurle à nouveau… Ne vous méprenez pas, le résultat est magnifique et l’audience, bien que plutôt calme, est captivée et on se met petit à petit à bouger et à secouer les cheveux. Se fichant des conventions, les YAK joueront bien plus longtemps que prévu pour notre plus grand plaisir avant de retrouver le public à son stand de merch et de discuter avec tout le monde.

Andy Elliott de YAK au Romandie

YAK au Romandie

No Comments

Post A Comment