Une séparation nécessaire au sein de Moose Blood

De terribles accusations circulaient récemment sur des agressions sexuelles perpétrées par un membre de Moose Blood. Le groupe a réagi.

“Ce n’est pas une décision que nous avons pris à la légère” a annoncé la formation Moose Blood dans un communiqué. Après 5 ans d’existence, le groupe a décidé de se séparer de son batteur, Glenn Harvey, pour “attitude inappropriée”. Un terme énigmatique qu’il convient d’éclaircir.

Ainsi, c’est un véritable backlash qui s’est produit récemment sur les réseaux sociaux avec de sérieuses accusations incriminant Moose Blood dans de sordides affaires d’agressions sexuelles; affaires qui ont dégoutés même les fans de la première heure. En lumière de la rupture qui a eu lieu avec Glenn Harvey, on peut supposer que ce dernier est à l’origine des infamies dont le groupe s’est retrouvé accusé; une séparation qui se révèle alors essentielle et pleine de sens.

En plus de cela, Moose Blood entend redorer son image et confirme via le post ci-dessus que le groupe, en association avec son label, versera une donation à l’association RAINN, association luttant activement contre toute forme d’agression sexuelle. Un geste symbolique pour un groupe souhaitant retrouver la confiance perdue avec les atroces récents évènements, mais qui ne passe pas auprès de nombreux fans, arguant qu’un autre membre est accusé des même faits que Glenn Harvey et qualifiant le comportement des autres membres de misogyne et sexiste. Moose Blood, un groupe dans le cœur du maelström: affaire à suivre.

No Comments

Post A Comment