Lollapalooza Paris 2017 : Le triomphe Glass Animals

Glass Animals s’est chargé d’inaugurer l’après-midi ensoleillée de la première journée du Lollapalooza festival à Paris, avec panache (et ananas). 

La scène Alternative du Lollapalooza est peuplée de deux faux cactus et d’un immense ananas central. Quelques rayons de soleil percent les nuages et atteignent tranquillement un public qui s’amasse de plus en plus, débordant d’impatience. Venu défendre une bonne fois pour toute son second (et très acclamé) album How To Be A Human Being, Glass Animals a choisi la formule festival comme clôture. Les quatre compères arrivent alors enflammés sous un tonnerre d’applaudissement. C’est le début d’une heure revigorante et pétillante, d’un concert plein de bonne humeur. Lite Itself ouvre naturellement le bal. Dès lors, un léger problème de son perturbe le chanteur et front man Dave Beylay. Sa voix, trop en retrait, n’est pas sauvée par une guitare qui ne semble pas équilibrée face aux basses prédominantes. Totalement pardonnable, le show persévère dans les sonorités particulières de ce groupe hors du commun : rythmes entraînants et “catchy” sont gagnants avec les géniaux The Other Side of Paradise, le curieux Cane Shuga et Youth. Parfois, une ambiance plus vagabondante et sexy s’installe avec le single Season 2 Episode 3 et l’immense Gooey (moment parfait pour Beylay de faire connaissance avec son public, en arpentant les rangs).

Glass Animals au festival Lollapalooza Paris, à l’hippodrome de Longchamp, le 22 juillet 2017

Je vais tâcher de chanter un peu plus fort” déclare le chanteur tout sourire, un fameux ananas entre les mains. Les sonorités colorées et l’esthétique sucrée phares de Glass Animals ne dérivent jamais : c’est un concert en toute cohérence. Ce n’est pas la proposition pop-rock d’Agnès qui déroutera la direction du show, lancé pour de bon. Reste les très bons morceaux Pools et le très attendu Pork Soda, fin digne de ce nom. Le groupe repart comblé de l’accueil chaleureux que lui a offert le public éclectique du Lollapalooza. Un des leurs, plus que chanceux, repart avec un fruit donné en mains propres par Bayley.

Limité à une heure de concert, Glass Animals a proposé à son habitude un set vitaminé et très gourmand de nouveautés, laissant, du coup, (un peu) sur le bas-côté le premier opus. Cela ne fait rien, il ne fait aucun doute que la formation détient la recette idéale pour le menu festival : entrée singles dansants, plat principal fédérateur à souhait et un dessert nappé de fulgurances. Notre prélude incontournable de cette première soirée au Lollapalooza !

Voir les photos du concert de Glass Animals. 

(Re)vivre le concert :


Glass Animals au festival Lollapalooza Paris, à l’hippodrome de Longchamp, le 22 juillet 2017

Glass Animals @Lollapalooza Festival – Paris – 23/07/17 – Setlist

Promenade Sandwiches

Lite Itself

Black Mambo

Poplar St.

The Other Side of Paradise

Season 2 Episode 3

Cane Shuga

Youth

Gooey

Agnes

Pools

Pork Soda

 

No Comments

Post A Comment