Charles Howl – My Idol Family

Charles Howl revient avec un second effort. Après l’album Foxhole des Proper Ornements dont il est le bassiste, Charles revient à ses projets solo avec My Idol Family. Voici ce qu’on en pense.

C’est à Amsterdam que Charles Howl a décidé de poser ses valises, le temps d’enregistrer un successeur à Sir Vices. Dans le rôle du producteur, son ami et batteur des Proper Ornaments, Bobby Syme. L’enregistrement se fait donc en petit comité, agrandi seulement lorsqu’il faut arranger les cordes et enregistrer les choeurs. Cela donne une ambiance cosy qui se ressent tout au long de l’album, d’une douceur pop très agréable.

My Idol Family démarre très sympathiquement par Death of Print, titre gentiment catchy avec ses choeurs aériens qui nous restent en tête. Plus loin, c’est Fla Da Da que l’on retient, péripétie instrumentale des plus agréables, inventive et tranchant avec un Goodbye Sleep beaucoup plus simple, type berceuse. My Idol Family, comme son titre l’indique, aborde principalement deux thèmes : la famille, et la fascination qui peut être ressentie envers des célébrités. C’est pourquoi certaines chansons ont des titres comme Meet Lou’s Needs ou John Albarn (on parle bien ici d’un personnage qui serait une fusion entre John Lennon et Damon Albarn).

Red Girls, tout comme John Albarn, se trouve être un peu plus rock, plus sombre que les autres morceaux, et bénéficie elle d’un choeur pour alléger le refrain. Dans un autre esprit, She’s Throwing Up et ses cordes vivantes offrent une nouvelle dynamique, pour un titre final qui finalement résume bien les différents aspects de l’album : principalement doux et léger, il peut parfois faire preuve d’un son un peu plus dur et de quelques sorties de route bienvenues.

Charles Howl réussi donc ici à délivrer un album cohérent, maîtrisé et qui fait du bien. Que demander de plus ? Nous en tout cas, on se laisse bercer.

 

Tracklisting : 

Death of Print
The Dinner Party
Meet Lou’s Needs
Goodbye Sleep
John Albarn
Fla Da Da
Red Girls
American Boy
Never Forget What You Are
She’s Throwing Up

 

Nos morceaux favoris : Death of Print, Fla Da Da, She’s Throwing Up

La note : 7/10

Concerts Damon Albarn
 
Damon Albarn à Paris - 23 mai 2020
 
Damon Albarn à Paris - 24 mai 2020
 
Damon Albarn à Lyon - 25 mai 2020
 
Damon Albarn à Nantes - 27 mai 2020
No Comments

Post A Comment