Candeur, intimité et fulgurances au Badaboum de Rex Orange County

Rex Orange County venait hier soir se produire sur la scène du Badaboum pour sa toute première date française, à guichets fermés. Un succès? Récit.

Alex O’Connor, aka Rex Orange County, a de quoi de nous rendre profondément jaloux. 19 ans, 2 albums au compteur et des collaborations sur l’incroyable dernier album de Tyler, the Creator, Scum Fuck Flower Boy; tout sourit au jeune anglais, dont le tout premier concert français était évidemment sold-out depuis des semaines. Un peu plus de 21h, Rex (Intro) résonne au sein du Badaboum, et Alex et son groupe s’installent tranquillement sur scène.

Démarre alors une masterclass indie-alternative d’un peu moins d’une heure à la tranquille maîtrise. Ouvrant avec le titre d’introduction éponyme de son dernier album, Apricot Princess, le musicien enchaîne ensuite sur un Television frénétique et jouissif, se calmant vite le temps de sa seconde moitié, So Far So Good. Le chanteur quitte alors ses claviers pour se cantonner au chant le temps d’un Uno que n’aurait pas renié Jamie T.

De là, le tempo redescend. « On va se poser un peu le temps de plusieurs morceaux », prévient sir O’Connor. Il accueille alors sa petite amie, Thea, le temps d’un Sycamore Girl bouleversant, élevé par cette voix féminine aux délicats accents soul. Thea s’éclipse sous un tonnerre d’applaudissement, laissant Alex et ses musiciens le soin de rendre une délicate interprétation du single Edition. Le groupe s’éclipse pour ne laisser sur scène que l’essence même de Rex Orange County.

Seul avec sa guitare, Alex O’Connor lâche un Untitled provoquant les premiers ébouriffants sing-along de la soirée, suivi du cynique et anti-romantique A Song About Being Sad, témoin du génie de songwriting de son compositeur et repris à la virgule près par un public fidèle. La sainte trinité s’achève avec une des premières compositions de l’artiste, Corduroy Dreams, s’achevant sur une belle démonstration de sifflotements de la part du chanteur, impeccable.


« Ça me touche beaucoup que vous soyez là, merci beaucoup, je m’éclate! Tout va bien pour vous? » Le groupe revient et Alex s’installe derrière son piano et lâche un Loving Is Easy aux délicieuses évidences mélodiques. Puis le show atteint son apothéose; à chaque première note, le public devient fou tandis que Rex Orange County enchaîne les singles Sunflower et Best Friend, provoquant de déchaînés sauts dans les premiers rangs, le groupe fonctionnant comme une unité parfaitement rodée. Un pur moment de communion fédérateur et enivrant.

« Je suis désolé, ça va être le dernier morceau. » C’est très logiquement la conclusion d’Apricot Princess, Happiness, qui vient conclure le show avec une petite pointe de mélancolie tant dans l’interprétation que dans l’audience. La basse et la batterie rejoignent le piano pour une outro fracassante, et Alex s’éclipse en nous remerciant une ultime fois. Malgré les cris du public l’artiste ne reviendra pas. Les lumières se rallument, nous laissant digérer ces 50 minutes de pure félicité, suspendues, hors du temps. À à peine 19 ans, Rex Orange County a déjà une aisance et un sens de la composition imparables; espérons maintenant que son prochain passage en France le verra récolter le succès et la reconnaissance qu’il mérite.

________________________________________________________________

Setlist Rex Orange County @ Badaboum (28/02/2018)

Rex (Intro)

Apricot Princess

Television / So Far So Good

Uno

Sycamore Girl

Edition

Untitled

A Song About Being Sad

Corduroy Dreams

Loving Is Easy

Sunflower

Best Friend

Happiness

Concerts liés à cet article
 
Tyler The Creator à Paris - 15 juillet 2018
 
Tyler The Creator à Paris - 16 juillet 2018
 
Tyler The Creator à Paris - 17 juillet 2018
 
Tyler The Creator à Paris - 18 juillet 2018
 
Tyler The Creator à Paris - 19 juillet 2018
 
Tyler The Creator à Paris - 20 juillet 2018
 
Tyler The Creator à Paris - 21 juillet 2018
 
Tyler The Creator à Paris - 22 juillet 2018
Attente billetterie
Rex Orange County à Paris - 1 octobre 2018
No Comments

Post A Comment