the vaccines combat sports

The Vaccines – Combat Sports

En ce début de printemps, les gars de The Vaccines ont décidé de pointer le bout de leur nez avec le soleil. En effet, ils reviennent aujourd’hui avec un 4ème album, intitulé Combat Sports. Mais l’effet coup de poing promis sera-t’il au rendez vous? Verdict.

Alors que English Graffiti en avait laissé plus d’un•e perplexe, on ne peut pas dire que Justin Young et son clan aient décidé de changer la donne. Que les puristes de la première heure remballent leurs affaires, le côté garage qui faisait vibrer The Vaccines à leurs débuts est toujours porté disparu. Cependant, il est vrai qu’on y retrouve quelques effluves, notamment avec la batterie endiablée de Yoann Intonti (qui a prit le relais suite au départ de Pete Robertson en 2016) sur Surfing in the Sky ou Out On the Street. Mais qu’ils•elles se rassurent, les riffs énervés chéris par tous•tes, quant à eux, sont de la partie cette fois encore. Ils sont bien présents sur des titres tels que Nightclub, qui est d’ailleurs uns des morceaux phares ici.

 


The Vaccines – Nightclub (live)

 

Si The Vaccines ont décidé d’abandonné leur rock garage à l’ancienne, ils ont gardé leur son vintage bien à eux. Effectivement, l’album est indéniablement bercé d’influences 70s et 80s et de productions orientées vers la pop. En ça, Combat Sports est plutôt authentique. Il n’empêche que certaines chansons poussent le bouchon un peu trop loin… On se serait bien passé de Your Love Is My Favourite Band, par exemple. En effet, entre une instrumentale cheesy à souhait et une thématique un peu trop adolescente pour leur grand âge (ainsi que d’intéressants choix de fringues dans le clip), le 3ème morceau de l’album frise le mauvais goût. En revanche, Young American est une agréable surprise: la courte ballade adoucit ce nouvel opus, et rappelle clairement la patte de Jay Jay Pistolet (le projet solo de Young, qui n’existe plus depuis 2008).

 


The Vaccines – Your Love Is My Favourite Band (live)

 

Cependant, si ce nouvel univers laisse parfois à désirer, certaines tracks sortent du lot et donnent à Combat Sports de quoi tenir la route. On pense notamment à Maybe (Luck of the Draw), I Can’t Quit, Out On The Street ou encore le furieusement sexy Nightclub. Les autres font un peu sourire, car il est difficile de cerner les intentions du groupe. Ambiance ringarde assumée ou tentative de changement un peu ratée, qu’importe: l’album est très inégal, mais étrangement cohérent à la fois. Ce rapide album (33 minutes seulement) peut avoir l’air d’une vaste blague, mais il s’avère que cette dernière est plutôt recherchée. Et puis, de toutes façons, les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures alors… Mission réussie?

 


The Vaccines – I Can’t Quit

 

En bref, les londoniens sont venus nous servir un nouvel album infusé de pop et de rock d’une autre époque, sans toutefois révolutionner la scène britannique actuelle. Ainsi, Combat Sports est assez bon, mais il n’a pas mit grand monde K.O.

 

Tracklisting:

Put It On a T-Shirt

I Can’t Quit

Your Love Is My Favourite Band

Surfing in the Sky

Maybe (Luck of the Draw)

Young American

Nightclub

Out On the Street

Take It Easy

Someone to Lose

Rolling Stones

 

Nos morceaux favoris: Maybe (Luck of the Draw), Nightclub, Out On the Street, Take It Easy

 

LA NOTE: 6,5/10

Concerts The Vaccines
 
The Vaccines à Paris - 24 octobre 2018
No Comments

Post A Comment