blood orange negro swan

Blood Orange – Negro Swan

2 ans après l’excellent Freetown Sound, Devonté Hynes A.K.A Blood Orange revient avec encore plus de force. En sortant Negro Swan, l’originaire d’Ilford affirme sa position en tant que poids lourd du R&B. 

Rares sont les critiques que l’on puisse adresser à Blood Orange: Dev Hyves est effectivement un artiste extrêmement talentueux, et cela se ressent évidemment dans ses œuvres. Ici encore, on a affaire à un album profondément travaillé, dans l’air du temps mais qui sort clairement du lot. Entouré de beau monde (Diddy, Janet Mock, A$AP Rocky, Steve Lacy…), Blood Orange offre donc 16 morceaux qui ont de quoi réchauffer les cœurs à l’approche de l’automne.

Rempli d’influences jazz, soul, gospel ou encore hip hop, N*gro Swan est une réussite. Alternant morceaux mélancoliques et d’autres beaucoup plus rythmés (Minetta Creek), la balance est équilibrée: l’album est ainsi cohérent et regorge de morceaux fascinants. Cependant, certains se démarquent un peu des autres de différentes façons. On pense notamment à la production de Nappy Wonder ou de Out Of Your League (qui fait légèrement penser à l’univers de Tame Impala), à la simplicité de Smoke (qui rappelle quelque peu le Self Control de Frank Ocean) ou encore au je-ne-sais-quoi que dégage le divin Saint. Ce dernier se termine par une transition brutale (mais étrangement harmonieuse) vers le délicat Take Your Time. Avec son atmosphère délicieusement amère, ce morceau représente parfaitement la direction prise par Dev Hynes sur ce 4ème opus.

 
Blood Orange – Saint

 

De plus, il semble important de donner un shout-out aux femmes (Tei Shi, Janet Mock & Georgia Anne Muldrow) présentes en featuring sur certains des morceaux. Effectivement, leurs voix envoutantes (Hope, Runnin’) ou encore leurs beaux discours (Jewelry, Family) sont un vrai point fort de l’album, sans compter le fait que leur récurrence tout au long de l’écoute lui donnent du caractère. Enfin, Blood Orange offre de la visibilité à la communauté transgenre en faisant participer l’écrivaine Janet Mock au début du clip de Jewelry et sur certains morceaux énoncés précédemment (ce qui est malheureusement rare dans le milieu musical).

 
Blood Orange – Jewelry
(le clip fait d’ailleurs un clin d’œil à la pochette de Negro Swan)

 

En bref, N*gro Swan est un concentré d’excellence. Les 50 minutes de l’album ne contiennent aucune chanson que l’on pourrait jeter ou remplacer, et toutes se complètent entre elles. Entre des voix délicates et des instrumentales sublimées par la présence de pianos, saxophones, flûtes et rythmiques intéressantes, NS est un véritable sans-fautes.

 

Tracklisting:

Orlando (feat. Janet Mock)

Saint

Take Your Time

Hope (feat. Diddy & Tei Shi)

Jewelry (feat. Janet Mock)

Family (feat. Janet Mock)

Charcoal Baby

Vulture Baby

Chewing Gum (feat. A$AP Rocky & Project Pat)

Holy Will (feat. Ian Isiah)

Dagenham Dream

Nappy Wonder

Runnin’ (feat. Georgia Anne Muldrow)

Out Of Your League (feat. Steve Lacy)

Minetta Creek

Smoke

Nos morceaux favoris: Saint, Hope, Jewelry, Charcoal Baby.

LA NOTE: 10/10

Concerts Blood Orange
 
Blood Orange à Paris - 15 juillet 2019
No Comments

Post A Comment