You Me At Six - VI

You Me At Six – VI

Un an et demi après la sortie de Night People qui laissait entrevoir de belles choses sans tout à fait les concrétiser, You me at Six haussent le ton avec la sortie de leur sixième album studio, VI.

Dès la première écoute, VI s’impose comme l’album de la maturité. Tout en contraste avec les précédents albums qui manquaient souvent de relief, il frappe par sa diversité et sa production impeccable.

L’évolution s’explique aussi sans doute par les changements opérés en studio. Pour la production de ce disque, les anglais ont pris les rênes de la création en le publiant sur leur propre label, Underdog Records, en collaboration avec Awal. Ils ont également été assisté de Dan Austin (Biffy Clyro, Pixies, Massive Attack) pendant l’enregistrement au studio BADA, à Birmingham. Une collaboration qui a visiblement fait des étincelles puisque les 10 pistes sont variées dans les influences, toutes intenses et fignolées jusque dans les moindres détails.

Dès le début de la promo pour VI, le groupe avait annoncé la couleur : impossible de savoir dans quelle case cet album se rangerait. « 3 AM » et « Fast Forward », les deux premiers singles, dévoilés en même temps, partaient dans des directions opposées. Et cette impression se retrouve sur le disque : du rock classique de « Fast Forward », aux influences électro et la basse funky de « I O U » en passant par le petit côté électro-pop de « Straight to My head » ou la pop alternative de “Danger“, impossible de s’ennuyer et de savoir sur quel pied danser pendant l’écoute de l’album. Jusqu’au bout, la surprise est présente. « Losing You » vient ainsi nous prouver à la toute fin que You me At Six est aussi capable de créer des chansons plus calmes et surtout touchantes.

Fini, donc, le temps des styles imperméables les uns aux autres. Les anglais ont évolué avec la tendance actuelle du glissement depuis le rock vers les instru électro-pop. Mais, au contraire de certains, ils l’ont fait avec beaucoup de justesse et d’authenticité, tant dans l’écriture que dans la composition mélodique. Leurs influences punk rock sont toujours audibles. Le trio Max Heyler, Chris Miller et Matt Barness est la base d’une ossature instrumentale toujours très « guitaresque » : les riffs simples mais très catchy de “Back Again“, “3 AM” et “I O U” en sont un bon exemple et mettent l’accent, en plus, sur la complicité entre les musiciens. Cerise sur le gâteau, le mixage final de l’album met en valeur la ligne de la guitare basse et c’est bon, tout simplement.

Les anglais de You me at Six ont donc livré un très bel album n°6 : intense, mature, varié et peaufiné jusqu’à la dernière note. Le tournant électro-pop est assumé et on a hâte de voir la direction musicale du groupe par la suite. Evidemment, il ne faudra pas louper leur passage live à La Maroquinerie le 6 février prochain. On y sera pour tout vous raconter !

Tracklist VI – You me At Six

1. Fast Forward

2. Straight to My head

3. Back Again 

4. Miracle in The Mourning

5. 3 AM

6. I O U 

7. Pray For Me 

8. Predicatble 

9. Danger 

10. Losing You

La note: 9/10

Nos morceaux préférés: I O U, Danger, 3 AM, Back Again

 

No Comments

Post A Comment