Razorlight – Olympus Sleeping

Le nouvel album de Razorlight, on ne l’attendait plus. Entre hiatus et projets solo, les Londoniens avaient laissé entendre qu’on ne les réentendrait pas de sitôt… Et puis, chemin faisant, Johnny Borrell s’est assuré une année bien remplie avec non seulement un album en loup solitaire et un nouvel effort avec sa bande préférée! La magie opère-t-elle toujours?

A bien des égards oui. On ne sait si nous sommes victimes d’une nostalgie aiguë ou si nous avons un faible pour le rock indé british (un comble chez Sound of Brit) mais ce quatrième opus tient ses promesses! Quitte à vivre voire subir quelque revival dans la musique, pourquoi ne pas opter pour celui des 2000s, période bénie qui a vu naître les Libertines, les Strokes et autres petits prodiges. Ainsi, Razorlight, à presque quarante ans, nous en délivre la juste dose avec Olympus Sleeping.

Rien de révolutionnaire mais des morceaux charmants et captivants sur lesquels la basse se fait malicieuse (Brighton Pier qui  rappelle pas si vaguement The Jam, Carry Yourself, Midsummer Girl) et les arrangements bien ficelés. Johnny Borrell, comme à son habitude, excelle dans l’art de la ballade mélancolique (Iceman, une des belles réussites de l’album). Un léger essoufflement se fait ressentir vers la fin de l’album (No Answers, City Of Women) qui, de par le fait, laisse une impression quelque peu amorphe, l’album aurait pu sans nul doute être raccourci…mais on ne leur en tiendra pas rigueur pour si peu.

Un retour des plus rafraîchissant que les lascars ne vont pas manquer de prolonger sur scène, ils sillonnent d’ailleurs leur terre natale cet automne et feront escale à Paris le 2 février prochain (Bataclan)!

TRACKLISTING

Adam Green Skit

Got to Let the Good Times Back into Your Life

Razorchild

Brighton Pier

Good Night

Carry Yourself

Japanrock

Midsummer Girl

Iceman

Sorry?

Olympus Sleeping

No Answers

City of Women

Nos titres préférés: Brighton Pier, Carry Yourself, Iceman, Japanrock

LA NOTE: 7/10

 

Concerts Razorlight
 
Razorlight à Paris - 2 février 2019
No Comments

Post A Comment