yawwn

La découverte du dimanche: Yawwn

En ce dimanche tout gris, un peu de couleur ne serait pas du luxe. Yawwn tombe donc à pic et on vous jure que leur nom est trompeur: le quintet ne compte pas vous endormir. (Crédit photo: Nice Way Media)

On se réveille, ce n’est pas le moment de rater cette pépite. Tout droit venus de Londres, le groupe offre un indie-pop renversant mélangé à une pointe de psych-rock, sans oublier des lignes de basse délicieusement funky et des riffs entêtants. C’est frais, c’est tout neuf, mais c’est également étrangement familier sans être une copie fade de leurs compères. On sent une identité remarquablement solide et singulière pour un groupe aussi récent et c’est une véritable bouffée d’oxygène.

 
Yawwn – Partisan

 

Il semble donc totalement absurde que le mot “Yawwn” ne soit pas sur toutes les lèvres ces temps-ci, surtout après la sortie de leur premier EP, “Body I’m In“. En effet, pour un premier projet, les morceaux sont extrêmement bien exécutés et finement travaillés. L’incroyable Mercy, par exemple, fait partie de ces chansons coup-de-cœur dont on ne peut oublier la mélodie dès la première écoute, tandis que d’autres telles que Be A Man nous donnent des vibes de Foster The People (groupe qu’à peu près tout le monde apprécie pour de bonnes raisons). Une vraie surprise dans un monde où on pense avoir tout entendu.

 

Entre synthés envoûtants et harmonies bien placées, Yawwn suivent la recette gagnante pour de l’indie-pop presque parfait.  Toutefois, ça ne les empêche pas de rajouter quelques ingrédients bien à eux afin de se démarquer du lot. Si la musique était de la cuisine, ils seraient définitivement quelque part dans le guide Michelin. Simplement remarquable.

Allez, c’est dimanche: laissez la sieste de côté et prenez le temps de vous poser une vingtaine de minute pour écouter ce que Yawwn a à offrir sur cet incroyable premier EP, c’est pour votre bien. C’est le moment ou jamais de monter à bord avant que ce soit cool, car il semble impossible que le quintet reste inconnu bien longtemps. Gardez l’œil (et surtout les oreilles) ouvert!

Body I’m In, dispo depuis août 2018 via Secret Dinosaur Records juste ici.

No Comments

Post A Comment