RAT BOY – INTERNATIONALLY UNKNOWN

Les rongeurs sont nos amis, ce deuxième opus nous le prouve bien.

 

Déjà fatigués des transports blindés, des trottoirs glissants et de la galette des rois servie tous les jours à la cantine ? Alors voilà un bon conseil pour vous égayer l’esprit et les oreilles en cette fin janvier : écouter le second album de Rat Boy intitulé Internationally Unknown.

Rat Boy alias Jordan Cardy de Chelmsford Essex, nous livre 18 mois seulement après son premier album studio Scum une suite qui maintient les ingrédients originels mais qui s’aventure un peu plus loin dans le spectre musical du jeune musicien de 23 ans. Pour assurer l’après Scum et son très honorable number 15 dans les charts anglais, nous est proposée au travers de 12 titres une nouvelle facette de Cardy et surtout, une collaboration de choix :

Tim Armstrong, vieux routard punk de Rancid, a contacté lui-même l’artiste pour lui proposer sa plume et sa voix (en découle notamment un chouette featuring sur No Peace No Justice) pour cet album qui reste en priorité dans la veine punk rock. Mais pas seulement, et c’est en cela que le disque n’est pas une redite du premier : Rat Boy veille à ce que les morceaux aient tous un « style » reconnaissable. Majoritairement du punk-garage tel Chip on My Shoulder (ouverture d’une efficacité redoutable), I Wanna Skate et So What : guitare bien saturée, paroles courtes et voix éraillée, de la valeur sûre pour po-go en concert.

Par la suite, l’amour du punk-rap de Rat Boy est fidèlement traduit au travers de deux titres qui rendent hommage aux maitres du genre, les Beastie Boys : My Name is Rat Boy et Don’t Hesitate.

Le côté innovant du disque se traduit par des morceaux tels Follow Your Heart : ici, la pop-électro fait sympathiquement taper du pied et surtout, la voix de Cardy y est plus posée, le tempo ralenti un peu et nous permet de souffler en milieu d’album. Et la petite trompette tombe parfaitement !

Enfin, un petit ovni qu’on n’attendait pas : un bon ska-reggae avec Night Creature. Pas de parodie du genre, cela sonne juste et étonne dans cette deuxième partie d’album un peu plus lisse (Flies, Dad’s Crashed Car et Silverlake reviennent vers un punk juvénile qui demeure l’empreinte de Rat Boy).

Le constat est positif car cet album n’est jamais chiant ni redondant malgré le petit côté amateur que revendique encore l’artiste. La tracklist est bien pensée, pas d’effet “écoute-de-la-même-chanson-non-stop”, les petites surprises se pointent de-ci de-là et l’intérêt de ce second album réside dans les morceaux s’éloignant du punk. Une perspective enthousiasmante pour la suite.

Tracklisting

Chip On My Shoulder 

My Name Is Rat Boy 

Don’t Hesitate 

I Wanna Skate 

Follow Your Heart 

Internationally Unknown 

So What 

No Peace No Justice 

Flies 

Night Creature 

Dad’s Crashed Car 

Silverlake

 

Nos morceaux favoris : Chip On My Shoulder, Follow Your Heart, Don’t Hesitate

LA NOTE : 6/10

No Comments

Post A Comment