Tom Walker – What A Time To Be Alive

2019 doit être son année ! Après avoir remporté le BRIT Award de la révélation de l’année, Tom Walker sort dans la foulée son premier opus, What A Time To Be Alive.

Dans la lignée des Ed Sheeran, George Ezra ou Rag’n’Bone Man, Tom Walker est une popstar en puissance que les ondes s’arrachent. Sorte d’hipster barbu sorti de l’anonymat avec son single-phare, Leave A Light On, Tom Walker est un diplômé de la London College of Creative Media et a démarré, à sa sortie en 2014, avec une démo intitulée Just You And I – qui figure d’ailleurs en 11e piste de son premier opus. Suivront un EP (Blessings) et le fameux Leave A Light On, une véritable bombe multi-primée.


Derrière le succès du songwriter écossais, un producteur aimant à awards qui transforme en or tout ce qu’il touche. Steve Mac s’est notamment fait remarquer en produisant Westlife, Il Divo, Leona Lewis ou encore Susan Boyle. C’est lui qui signe, écrivant et produisant, le tube Shape of You d’Ed Sheeran, puis chapeaute sa protégée Anne-Marie. Clean Bandit, Years & Years, James Blunt, Kodaline ou plus récemment Sam Smith lui doivent quelques tubes. Les standards, il connaît.

Voilà donc notre Tom Walker roulant à pleine balle vers la gloire. Dans son premier album, What A Time To Be Alive, l’Ecossais qui a grandi à Manchester résume ses dernières années, entre des qualités évidentes mais aussi des contradictions. En ligne de mire, le fait que Walker semble vouloir manger à tous les râteliers. Le reggae avec Blessings, le r’n’b et la touche falsetto à la Sam Smith dans Now You’re Gone en duo avec Zara Larsson, le piano et l’orchestre dans le bouleversant Fade Away, les synthés d’EDM dans My Way, les guitares à la Mumford chez How Can You Sleep at Night? ou ressemblant à Arctic Monkeys sur Cry Out, la soul sur Angels, les beats électro sur le tubesque Dominoes et bien sûr le fantôme d’Ed Sheeran qui hante quelques mélodies comme sur Blessings, The Show et Just You and I.


Reste que dans cette variété de sons où l’on pourrait s’y perdre, la personnalité de Tom Walker reste des plus attachantes. Le succès n’a pas changé le bonhomme qui racontait l’addiction à la drogue dans Leave A Light On (qui reste indéniablement l’un des titres majeurs de ce premier effort) ou son désir d’indépendance dans My Way. Et puis difficile de rester insensible au coffre vocal de l’artiste, qui peut à la fois rassembler Passenger, Sam Smith, Rag’n’Bone Man et Ed Sheeran.

Tracklist : 

01 – Angels

02 – Leave a Light On

03 – Not Giving In

04 – How Can You Sleep at Night?

05 – Now You’re Gone (feat. Zara Larsson)

06 – My Way

07 – Blessings

08 – Cry Out

09 – Dominoes

10 – Fade Away

11 – Just You and I (Acoustic)

12 – The Show

13 Walk Alone (feat. Rudimental)

Nos morceaux favoris : Fade Away, Leave A Light On, My Way

LA NOTE : 7 / 10

Concerts Tom Walker
 
Tom Walker à Strasbourg - 21 mai 2019
 
Tom Walker à Lille - 22 mai 2019
No Comments

Post A Comment