Qui es-tu ? ONUR

Jeune chanteur, multi-instrumentiste et producteur venu de Londres, ONUR a fait le buzz avec quelques singles, avant de sortir son premier EP.

Originaire de : Londres

Pour les amateurs de : R’n’b, électro-pop, lo-fi

Pour les fans de : Jack Garratt, Loyle Carner, Rationale

Qui es-tu, ONUR ?

A Millennial Rhapsody. Le titre en dit long sur ONUR, 22 ans tout juste et déjà un avenir bien tracé. Depuis septembre 2018 et la sortie de Beamin, le jeune artiste londonien fait le buzz, allant jusqu’à être adoubé par Martin Garrix. Pourtant la musique, à la croisée entre l’électro, le r’n’b et la soul n’a pas grand-chose à voir avec la grandiloquence des tubes du Néerlandais. Mais qu’importe. Beamin est le premier titre d’une trilogie de singles (Stunnah et I Don’t Why I Fall in Love).

Le style rappelle d’emblée celui de Jack Garratt, avec une voix lumineuse pouvant monter rapidement dans les aigües, des sonorités planantes pouvant être joués au synthé ou à la guitare. Un côté lo-fi qu’on ne saurait apprécier, quand bien même le jeune londonien d’origine turc n’a rien inventé côté sonore. Mais l’autodidacte le fait à merveille, avec un soucis (et un sens) du détail.

Aidé par LJ à la production, ONUR use et s’amuse de beats déconstruits, accords soulful et distorsions de guitare, transformant le résultat de jams nocturnes en un portrait réaliste de ses rêves et son quotidien qu’il résume en un EP, son tout premier. Fraîchement sorti ce 4 avril 2019, cet EP composé de trois titres voir Onur Sevigen raconter sa soirée idéale avec le sensuel Move Too Soon tandis que A Millennial Rhapsody, titre de l’EP par ailleurs, est lui inspiré par le Brexit.

Enfin l’inédit Beautiful Time s’impose comme une ode groovy et épicurienne, dans lequel ONUR va puiser dans ses expériences et sa jeunesse. “Je n’ai jamais été populaire à l’école. Je n’étais pas invité aux fêtes et j’étais loin d’être la coqueluche. De par mon origine ethnique, je faisais tache dans une école où les élèves étaient majoritairement blancs et de la classe moyenne. Ça n’a pas été facile pour moi à accepter. Cette chanson fait état de l’impact qu’ont eu les actions de mes camarades sur mes émotions durant ma vie scolaire. Mais c’est aussi une façon pour moi de me réjouir du présent qui est beau et bien différent, et de dire que je suis là pour savourer tous ces moments“, raconte-t-il.

Pour en savoir plus : FacebookSoundcloudInstagramTwitter

No Comments

Post A Comment