James Bay – Oh My Messy Mind (EP)

A la surprise générale, un an après la sortie de son dernier album Electric Light, James Bay a dévoilé un EP composé de quatre morceaux.

C’est un retour aux sources des plus salvateurs pour James Bay. Un an après le déroutant Electric Light, qui voyait le songwriter prendre un virage pop détonant, l’artiste d’Hitchin sort un EP intitulé Oh My Messy Mind, dans lequel il revient à quelque chose s’approchant de ses débuts.

L’EP débute avec Peer Pressure, des premières notes épurées avant un refrain plus catchy et un crescendo dans lequel la voix de Bay se marie avec celle de la chanteuse américaine Julia Michaels. Le superbe Bad, déchirant et mélodieux à souhait, prend ensuite le relai. A coeur ouvert, James Bay raconte les difficultés de se détacher d’un être cher et de passer à autre chose.

Avec ses ballades intimiste et intemporelles, James Bay nous avait charmé, avant d’opérer un virage que ses détracteurs qualifieront de “commercial” – ce terme bâtard qui sert d’étiquette pour qualifier quand un parti pris musical taillé pour les ondes ne nous plaît pas. Bay aurait pu décliner du Let It Go en rafale, mais il a voulu s’en détacher. Aujourd’hui, avec Oh My Messy Mind, il trouve un équilibre entre sa fragilité des débuts, son amour de la mélodie, et le côté pop. Rescue, un titre aux sonorités gospel, est un portrait de la vulnérabilité parfaitement confirmé par Break My Heart Right, une superbe ballade au piano, ode aux relations tumultueuses. “I don’t mind falling for a lifetime/ because you break my heart right“, chante l’intéressé, à vous en briser le coeur. La BO parfaite pour vos journées pluvieuses, entre depressive songs évidentes et ballades pop subtilement écrites.

No Comments

Post A Comment