The Divine Comedy intimiste pour la Fête de la Musique

À l’occasion de la fête de la musique, Neil Hannon nous a offert le privilège de passer par la capitale afin de nous présenter le nouvel album de The Divine Comedy, Office Politics. Pour l’occasion, le chanteur, accompagné de Tosh, a pris d’assaut le musée des Arts et Métiers, pour un set intimiste, à l’acoustique parfaite, à une petite poignée de fans assez rapide pour se procurer le peu de places gratuites disponibles.

Avec quelques minutes de retard, nos deux compères s’installent sous les acclamations. Le set démarre sur l’incontournable Assume The Perpendicular, suivi du deuxième single du nouvel album, Norman and Norma, dont les paroles et la mélodie sont restées gravées dans nos têtes depuis la première écoute.

Les premiers rangs sont majoritairement assis, fascinés, tels des enfants. Hannon innove un peu en nous proposant une cover du groupe They Might Be Giants, avant de nous présenter quelques nouveaux titres dont certains habitués semblent déjà connaitre toutes les paroles. Il en profite pour proposer à ceux qui n’ont pas encore acheté Office Politics d’aller au moins l’écouter sur Deezer. It’s going pretty well, constate Neil, avant d’entamer Infernal Machines, Celui-ci nous prévient que le rendu pourrait être catastrophique car le groupe ne l’a encore jamais joué en live acoustique, mais il n’en est rien, et après quelques ratées, le titre est lancé.

Le temps s’égraine à une allure folle, à peine le temps de profiter d’At The Indie Disco que Neil annonce la dernière chanson, avant de jouer un extrait de Those Magnificent Men in Their Flying Machine, pour au final terminer sur l’indétronable Tonight We Fly, sur lequel la petite foule de fans ne tarde pas à applaudir gaiement. Le chanteur remercie tout le monde d’être venu (en français s’il vous plait), prend le temps de signer un vinyle et disparait sans demander son reste. On pourra dire que l’on a bien profité de la magie de la fête de la musique cette année ! Prochain round cet automne à la Salle Pleyel. On s’y voit ?

Setlist


Assume the Perpendicular

Norman & Norma

Birdhouse in your soul

I’m a stranger here

Becoming more like Alfie

Everybody Knows

Infernal Machines

After the Lord Mayor’s show

At the indie disco

Those magnificent men in their flying machine (extrait) 

Tonight we fly


Photos par Laetitia Marvel

Concerts The Divine Comedy
 
The Divine Comedy à Roubaix - 20 octobre 2019
 
The Divine Comedy à Paris - 28 octobre 2019
 
The Divine Comedy à Brest - 30 octobre 2019
 
The Divine Comedy à Cenon - 1 novembre 2019
No Comments

Post A Comment