Junior - TheLafontaines

The LaFontaines – Junior

Le trio écossais The LaFontaines a sorti son troisième album, Junior. L’album de la maturité ? Zoom sur l’un de nos coups de coeur de l’été.

Il y a les groupes dont le premier album devient presque instantanément un hit mondial. Immédiatement, ils se retrouvent partout dans la sphère médiatique. Et il y a les groupes qui mettent 7 ans et 3 albums pour développer et définir leur identité, avant l’explosion. Le trio The LaFontaines est précisément à ce tournant. Quelques dates dans de gros festivals, une fanbase active mais qui pourrait être tellement plus importante, et un potentiel immense, toujours présent, mais qui ne se réalise jamais tout à fait. C’est l’image qu’on avait jusqu’ici des écossais. Ils semblent finalement avoir trouvé la bonne formule avec Junior.

Le groupe brasse des influences très larges : de la pop, en passant par le rap et le hip hop, jusqu’au rock. Pas facile d’y instaurer une harmonie, dans toute cette masse musicale. C’est là où l’album excelle. Junior est un condensé (8 titres seulement !), sous pression, de ces genres, empreint du culot et de la détermination du rappeur Kerr Oran.

Un melting pot condensé en 8 chansons

Après avoir écouté les deux premiers titres de ce disque, All In et Alpha, il serait facile de (trop) rapidement réduire The LaFontaines à un énième groupe imitant Linkin Park. Moins métal, plus pop, le mélange rap/rock/pop, les parallèles sont présents, mais ne résument pas tout. Les écossais assument leurs penchants pour les rythmes pop et soul et ont préparé quelques surprises dans Junior. Anything at All et Pro sont ainsi plus proches du tube de l’été que de la piste de rock. Sans tomber dans le titre estival sans relief, ils renvoient toujours autant d’urgence et d’intensité à leur écoute.

The LaFontaines

Le batteur Jamie Keenan a endossé la responsabilité de co-chanteur (en plus) du groupe après le départ de leur guitariste Neill Mulholland. Sa voix apporte un contraste frappant avec les lignes fluides et pressantes de rap de Kerr Oran. Après coup, cet ajout apporte beaucoup à l’harmonie entre les genres, donnant naturellement une touche pop aux refrains de titres plus agressifs comme dans Body.

De la scène au studio

La réputation live du trio résonne largement au delà de leurs coin d’origine, c’est un fait. C’est bien là l’un des atouts majeurs de ce 3ème album. Chaque chanson exsudent de cette tension que l’on ressent sur scène. Impossible de rester insensible à l’énergie transmis dans ce disque.

Tomorrow Won’t Worry Me et Body terminent Junior avec deux titres rock coups-de-poings, à la Don Broco. Ils ont d’ailleurs déjà fait sa première partie. The LaFontaines mixent encore une fois différents styles avec beaucoup de vista dans ces deux derniers titres. Entre les riffs mélodiques et pop à la guitare et les lignes de chant martelées “But I feel the pressure on my chest/Don’t leave me hanging on/We don’t get along, get along ” de Tomorrow Won’t Worry Me, on retrouve toujours cet équilibre, si agréable à l’oreille.

The LaFontaines ont composé un album à l’image de leurs concerts. Les 8 pistes exigent votre attention, marquées par une énergie folle et incroyablement efficaces. Junior est un condensé puissant d’horizons musicaux très larges, taillé pour le live. Il va sans dire que l’on a hâte de voir tout ça sur scène, au 1999. Rendez-vous en octobre ?

Tracklist: Junior – The LaFontaines

  1. All In
  2. Alpha
  3. Anything at All
  4. Switch Out The Light
  5. Pro
  6. Up
  7. Tomorrow Won’t Worry Me
  8. Body

Nos morceaux préférés: Pro, All In, Tomorrow Won’t Worry Me

La Note: 8/10

No Comments

Post A Comment