La couverture de Fine Line d'Harry Styles

Harry Styles : Fine Line

Harry Styles est de retour avec Fine Line deux ans après son premier album. C’est un album d’amour jonglant habilement entre morceaux dansants et ballades.  

Un album avec quelques défauts

Fine Line est le deuxième album d’Harry Styles depuis le début de sa carrière solo. On avait beaucoup aimé le premier album de l’ancien One Direction, qu’en est-il de celui-ci ? Fine Line un très bon album très bien écrit et composé, néanmoins il y a quelques points qui le rendent imparfait. Il semblerait en effet qu’Harry Styles, bien que disposant de dix ans de carrière, ne soit pas confiant sur la qualité de sa voix. Elle est malheureusement souvent cachée par des effets, des chœurs ou une piste instrumentale trop présente. C’est le cas, entre autres, dans Golden, la chanson qui ouvre l’album, To Be So Lonely ou Fine Line qui clôture le disque. Pourtant, dans des chansons comme Falling il nous prouve à quel point sa voix est belle quand elle est – presque – à nue. En effet, cette dernière commence en piano voix avec une petite nappe sonore, sans chœur, très intimement et c’est l’une des plus belles de l’album. L’autre point qui dérange est que cet album n’est finalement pas très original. Les chansons fonctionnent très bien et nous rendent soit mélancoliques soit très joyeux, mais il ne distingue pas vraiment une « patte Harry Styles ». Ecoutées dans un autre contexte, il serait difficile de reconnaitre que ces chansons viennent de lui. On le remarque notamment avec Lights Up, Canyon Moon ou Golden.

Mais construit à la perfection

Il n’en reste que cet album a beaucoup de qualité. Il est très touchant car on a l’impression que le musicien anglais se livre sans censure. On suit l’itinéraire d’un homme amoureux dont le cœur est ensuite brisé et qui s’en remet peu à peu. Dans Cherry il termine même le morceau avec un enregistrement de son ancienne petite amie. Fine Line est extrêmement bien construit, on voit que le positionnement des morceaux à étudié travaillé avec précision. On est d’ailleurs désarçonné par To Be So Lonely qui commence de manière très enfantine et ensoleillée après Falling dans laquelle il chante : « I’m in my bed / And you’re not here / And there’s no one to blame but the drink and my wandering hands ». Mais c’est en fait le début de la reconstruction de ce chanteur puisqu’il parle toute de suite de la chanson précédente : « Don’t blame me for falling / I was just a little boy / Don’t blame the drunk caller / I wasn’t ready for it all ».

Enfin, Styles prend le risque de terminer l’album avec Fine Line, une chanson triste après la très joyeuse Treat People With Kindness. Il montre bien que le processus de reconstruction après une séparation n’est pas linéaire mais qu’il y a des hauts et des bas et qu’il est difficile de trouver une balance juste dans sa relation avec son ex.

Une catharsis prometteuse

Fine Line est donc un album d’amour qui voit le sujet à la fois comme quelque chose de joyeux et estival et en même temps comme un sentiment destructeur. Harry Styles n’a pas le temps de se concentrer que sur un seul de ces aspects et le talent pour les mélanger avec brio. Par ailleurs, Harry Styles semble avoir trouvé un style avec cet album qui lui permet de s’épanouir, trois ans après le début du hiatus des One Direction. A travers ses chansons, notamment Sunflower, vol. 6, on sent qu’il a pris plaisir à les enregistrer. Par ailleurs, à travers ses vidéos de concerts ou de promotions il semble libéré et épanoui. On a hâte de voir comment sa musique va évoluer dans les prochaines années.

Tracklist

1.          “Golden”

2.         “Watermelon Sugar”

3.         “Adore You”

4.         “Lights Up”

5.         “Cherry”

6.         “Falling”

7.         “To Be So Lonely”

8.         “She”

9.         “Sunflower, Vol. 6”

10.        “Canyon Moon”

11.        “Treat People with Kindness”

12.        “Fine Line”

Nos morceaux favoris : Watermelon Sugar, Cherry Falling, Sunflower, Vol. 6, Treat People with Kindness.

La note : 7/10

No Comments

Post A Comment