Grammy 2020 : Keith Flint et Mark Hollis pas dignes du “In Memoriam”

La cérémonie des Grammy Awards 2020 a été notamment marquée des oublis plus que notables lors du traditionnel In Memoriam.

2019 aura vu quelques grands noms de la musique, pop ou non, s’en aller. Nipsey Hussle, Juice WRLD, Ginger Baker, Neil Peart (Rush) et Kim Shattuck (Pixies) en faisaient partie, tout comme le regretté basketteur Kobe Bryant, décédé dimanche matin quelques heures avant le show. Pendant la soirée des Grammy Awards 2020, l’Académie a rendu hommage aux grands disparus de l’année. Mais elle a surtout oublié bon nombre d’artistes, notamment britanniques.

Ainsi Keith Flint, décédé le 4 mars 2019, n’avait pas l’air d’être digne de figurer dans le In Memoriam. Mais le fondateur et co-leader de The Prodigy n’était pas le seul. Le chanteur des iconiques Talk Talk, Mark Hollis, mort le 25 février 2019, a été lui aussi oublié. Enfin Scott Walker, né américain mais naturalisé anglais par la suite, a lui aussi été omis

No Comments

Post A Comment