Tom Meighan (Kasabian) condamné pour violences conjugales

Au lendemain de son départ de Kasabian, le chanteur Tom Meighan était devant le juge pour répondre d’actes de violences sur sa compagne.

Lorsqu’il quitte Kasabian pour des “problèmes personnels, les fans du groupe de Leicester n’imaginent pas une seule seconde les véritables raisons de ce départ inattendu. En effet, si nos sources nous ont indiqué que Tom souffrait d’anxiété et de dépression au point de ne plus être lui-même ces derniers temps, la vérité se situe ailleurs.

Ce mardi 7 juillet, Tom Meighan était devant le juge du Tribunal de Leicester pour répondre d’actes odieux. Le chanteur de 39 ans a plaidé coupable pour une agression commise le 9 avril, pendant le confinement, sur sa petite amie Vikki Ager. Il avait tout d’abord nié en bloc, avant de reconnaître les faits devant une vidéo témoignant de la violence.

Agressif et sous l’emprise de l’alcool

Meighan est accusé d’avoir “dans un accès de rage, jeté à travers une pièce la victime”, qui se serait alors cognée la tête sur une cage à hamster. Il l’aurait également pris à la gorge, à en croire les traces rouges autour du cou de la victime, de la frapper à la tête et de la menacer avec une planche en bois.

Un enfant a alors appelé le 999 pour signaler l’incident. Le rapport souligne que pendant l’appel, on entendait Vikki crier “lâche-moi, lâche-moi” à Tom Meighan. Sur les lieux de l’incident, le frontman de Kasabian était “non-coopératif et agressif” et “puait comme quelqu’un de hautement intoxiqué“. Vikki Ager n’a pas porté plainte à la suite de cette agression.

Vos fans seront choqués d’apprendre ce que vous avez fait ce soir-là

Juge Nick Watson, lors de l’audience de Tom Meighan le 7 juillet 2020

Mais le tribunal a tout de même décidé de poursuivre Tom Meighan pour ces circonstances suffisamment aggravantes. Et même si l’artiste, qui a essuyé des larmes, s’est excusé auprès de ceux qu’il a pu décevoir et promis de se remettre dans le droit chemin (combattre son alcoolisme), il a été condamné. “Je dois prendre en compte le fait que non seulement vous avez blessé Vikki Ager, mais vous avez également laissé tomber de nombreuses personnes – les membres de votre groupe et ceux qui adorent votre musique. Ils seront choqués d’apprendre ce que vous avez fait ce soir-là“, a commenté le juge Watson lors de l’audience.

Tom Meighan a ainsi été condamné à une peine de 200 heures de travaux d’intérêt général à faire sous 18 mois, 5 jours de réinsertion et une amende de 90 livres sterling ainsi que 85 livres sterling pour les coûts de procédure.

No Comments

Post A Comment