APRE – Always In My Head

Le duo britannique APRE sort son Always In My Head, un mini-album de 8 titres où éclectisme rime avec envolées indie-pop expérimentales.

Acclamé par la presse britannique depuis ses débuts en 2018, le duo APRE (Charlie Brown et Jules Konieczny) passe à la vitesse supérieure avec son premier album. Ou plutôt mini-album. Intitulé Always In My Head, la galette offre 8 titres comme représentation de l’univers insaisissable du tandem. Entre indie rock moderne et pop alternative distillant ses expérimentations, APRE a au moins l’audace de tenter.

Without Your Love, et sa ligne de basse proche du Every Breath You Take de Police, se pose comme la quintessence du son APRE. Un côté tubesque et entêtant indéniable, dans lequel l’indie typiquement britannique croise une pop un peu plus audacieuse teintée d’électro-pop. Mais c’est peut-être le seul “tube”, même si l’on adresserait volontiers une mention spéciale au disco-pop Live It Up qui rappelle les sonorités des débuts de Calvin Harris.

APRE, derrière ses belles lignes parfaitement produites mais son mixage approximatif, offre un mini-album – le duo préfère l’appeler ainsi, plutôt que de parler de premier album, prévu pour 2021 – plutôt convaincant. Dans un contexte de confinement, invoquant la fuite comme thème central, il faut bien reconnaître que cela fait du bien, à l’instar de l’introductif Bad Boys.

Très diversifié bien que manquant de véritables hits, ce mini-album permet de naviguer entre les vibes Coldplay-esques sur Always On My Head, le rétro eighties avec Is That Really What You Live For, shoegaze avec Grab My Hand ou l’orchestral entendu sur le charmant I Know I’ll Find It. Il y a des pistes intéressantes, que le duo saura sûrement exploiter dans son premier album attendu pour courant 2021.

Tags:
No Comments

Post A Comment