TOM A.Smith – EP1

Tom A.Smith un nom à retenir pour les prochaines années à venir !

Venant de Sunderland dans le nord de l’Angleterre, Tom A.Smith s’est fait connaitre grâce à son premier concert, à l’âge de 8 ans, en première partie de Detroit Social Club à The Cluny (salle de 180 personnes à Newcastel). Durant son adolescence il aura également la chance de jouer à Glastonbury et bien qu’il soit encore très jeune, 17 ans à ce jour, Tom nous propose déjà son premier EP sobrement intitulé EP1.

Cet EP bien que très court, 5 chansons pour une durée totale de 16 minutes, nous montre pourtant une palette sonore riche et variée produit par l’expérimenté Larry Hibbitt (Nothing But Thieves / The Snuts / Sea Girls).

Le premier titre Dragonfly est entrainant et accrocheur notamment grâce à une bonne guitare qui s’octroie même un solo. Les paroles sont en revanche très limitées et bien trop répétitives : « I wish i can fly away » doit être répété une bonne trentaine de fois dans le morceau.

Les influences de Tom sont variées, sur Wolves la batterie et la basse sont bien misent en avant et l’utilisation de la guitare sur les refrains fait immédiatement penser à du Robert Smith/The Cure. Convince Yourself dépeint une ambiance beaucoup plus blues-rock avec une guitare qui alterne entre un riff électrisant et des passages plus lancinants.

Boltcutters et Crucify Me (Demo) sont deux ballades acoustiques bien plus sobres. La seconde ne présente d’ailleurs pas d’intérêt particulier et la qualité de l’enregistrement (démo) ne l’aide pas. En revanche, sur Boltcutters le chant est entrainant et la voix nous rappelle celle d’un autre jeune anglais prometteur : Ten Tonnes.

Il est encore trop tôt pour connaitre l’avenir de ce talentueux anglais mais ce qui est certain c’est qu’il va falloir suivre sa trajectoire dans les mois et les années à venir !

TRACKLIST :

Dragonfly

Wolves

Convince Yourself

Boltcutters

Crucify Me (Demo)

LA NOTE DU RÉDACTEUR : 4/5

Ses morceaux favoris : WolvesDragonfly

Les autres notes :
Fabien : 3,5/5. Ma main à couper que ce petit va exploser.

Tags:
No Comments

Post A Comment