Coldplay, une célébration dans la fournaise Parisienne

Coldplay est le premier groupe à remplir 4 stades de France successifs. Récit de ce moment historique en pleine canicule !

Coldplay avait annoncé en 2019 arrêter les tournées temporairement pour des raisons écologiques. Trois années après, les voilà de retour avec diverses solutions explicitées en préambule du show avec un court-métrage. 

Le concert est uniquement alimenté grâce à des énergies renouvelables. Le sol est équipé de capteurs cinétiques permettant de restituer les mouvements de la foule sous forme électrique. Le prix du billet contient également une participation pour la reforestation, la sauvegarde animale, le nettoyage des océans, le captage du carbone… Une belle initiative pleine d’espoir, qui donnera sûrement des idées à d’autres groupes !

21h15, le concert commence et instantanément les milliers de bracelets distribués s’allument à l’unisson. Le quatuor débute avec Higher Power, des confettis et un petit feu d’artifice. Sur le second morceau et afin de symboliser leur nouvelle ère, Music of The Spheres, d’immenses ballons sont lancés sur la foule. Coldplay est bien là pour faire le show !

Le son du Stade de France est toujours aussi médiocre avec très peu de basses, de l’écho et des aigus criards mais il s’améliorera au fil du concert. Rien d’extraordinaire mais on a connu bien pire dans cette enceinte.

Chris Martin est toujours aussi mobile et arpente la scène de long en large. Le groupe complet joue un certain nombre de chansons sur le bout de l’avancée centrale dont Viva la Vida.  Les chœurs seront repris plusieurs fois par la foule à chaque temps mort du concert. 

Les tubes s’enchaînent : ParadiseCharlie BrownThe ScientistHymn for the Weekend… Le concert file à une vitesse folle dans un tourbillon de confettis et de flammes. 

Sur Let Somebody Go, le chanteur au piano, est accompagné par H.E.R. qui assurait la première partie. Équipée d’une guitare elle s’essaye a un solo de guitare peu convaincant mais qui précédera a un enchaînement de titres particulièrement rock : PolitikIn My Place, Yellow et People of the Pride. LE temps fort du concert !

Suite à ce passage très rock, le groupe s’équipe de masques d’aliens pour interpréter un passage instrumental qui se veut electro/dance/club avec Infinity SignSomething Just Like This (sur bande et non chanté par Chris Martin), Midnight et My Universe

Pour conclure cette première partie de set avant le rappel, le groupe interprète A Sky Full of Stars. Rapidement le chanteur arrête la chanson et invitera l’ensemble du public à ranger les téléphones pour profiter de l’instant présent. L’initiative est belle et tout le monde se prête au jeu. On doit dire qu’on aimerait voir ça plus souvent ! Quel intérêt y a-t-il à filmer l’intégralité d’un concert ?!

Pour le rappel Coldplay joue sur une scène située au fond de la fosse. Chris Martin invite même une très jeune fan sur le piano pour suivre ce passage acoustique. Très à l’aise dans sa communication avec ses fans, il s’exprime plusieurs fois en français allant même jusqu’à interpréter Magic en version française : Magique. 

Cette tournée étant celle de Music of the Spheres, on doit dire que l’apport des nouveaux morceaux en dehors de People Of The Pride et Higher Power est assez limité. Sur Human Heart et Biutyful on voit même apparaître des marionnettes physiques appelées « Weirdos » qui chantent et jouent avec le groupe… Un moment un peu gênant tout comme le choix du morceau final, Biutyful. Peu entraînant et peu marquant pour un final !

Bien évidemment la discographie de Coldplay est tellement riche que l’on aurait aimé entendre Don’t PanicTalkSpeed of Sound ou encore Violet Hill ! Mais qu’importe, Coldplay sait remplir des stades et ils reviendront encore et toujours en France pour notre plus grand bonheur. 

Tracklist

1. Higher Power

2. Adventure of a Lifetime

3. Paradise

4. Charlie Brown

5. The Scientist

6. Viva la Vida

7. Hymn for the Weekend

8. Let Somebody Go

(Avec H.E.R.) (piano version)

9. Politik

10. In My Place

11. Yellow

12. Human Heart

13. People of the Pride

14. Clocks

15. Infinity Sign

16. Something Just Like This

17. Midnight

18. My Universe

19. A Sky Full of Stars

20. Sparks

21. Magic

22. Humankind

23. Fix You

24. Biutyful

Tags:
No Comments

Post A Comment