Dua Lipa - Radical Optimism

Dua Lipa – Radical Optimism

Troisième album pour l’artiste britanno-albanaise.

Sans doute un des albums les plus attendus de l’année. Au cas où vous vivriez dans une grotte depuis 5 ans, Dua Lipa c’est deux albums acclamés par le public et la critique, des shows vertigineux, et ce entouré par de bien grands noms (Mark Ronson, Diplo, Calvin Harris, BLACKPINK, Elton John, Madonna…) Pour ce nouveau chapitre, la Londonienne de naissance a notamment fait appel à un artiste d’un tout autre registre, puisqu’il ne s’agit ni plus ni moins d’un certain Kevin Parker, bien connu pour être derrière Tame Impala.

Un virage donc important par ce choix, symbole d’une toute nouvelle ère. Au fil des interviews, notre chère Dua n’aura cessé de faire monter la sauce, parlant d’un « hommage psychédélique et pop à la culture rave britannique » , allant jusqu’à citer Oasis, BlurMassive Attack et Primal Scream comme des sources d’inspiration. Exit donc, sur le papier, du mélange disco / dance-pop. Egalement, elle ajouta une envie de « capturer l’essence de la jeunesse et de la liberté et de s’amuser, de traverser toutes les tempêtes possibles » .

Dua Lipa - Houdini (Official Music Video)

Ce troisième disque se compose de 11 titres, pour une durée totale de 36 minutes et 35 secondes. Celui-ci s’ouvre avec End Of An Era, un morceau qui montre une réelle recherche musicale avec une pluralité d’instruments sans pour autant pleinement nous accrocher. Le premier single Houdini prend alors la relève, avec ses synthés qui sont dans nos têtes depuis des mois et son final délicieux. Pour nous garder en haleine, c’est le second single Training Season qui enchaîne, avec ses rythmes variés qui sont bienvenus.

These Walls vient alors faire redescendre tout ça, confirmant une importance donnée aux instruments bien importante. Une très belle chanson aux accents mélancoliques mais avec un rythme soutenu, ce qui n’est pas si fréquent. Alors, et ce malgré une basse bien sentie, Whatcha Doing ne prendra pas. Le duo batterie / guitare folk étonnera alors au début de French Exit, symbole des évolutions musicales de Dua Lipa. Mais, tout comme sa prédécesseuse, on passe à côté, comme s’il manquait quelque chose.

Le troisième single Illusion nous remet dans l’écoute et nous oblige à bouger la tête. Décidément, les choix de singles (Don’t Start Now et Physical pour Future Nostalgia…) ne sont jamais un problème pour la chanteuse. Un titre parfaitement réussi, véritable tube que l’on risque d’entendre encore bien longtemps. Les envolées lyriques de Falling Forever viennent alors ouvrir le sprint final, mais la sauce ne prend pas malgré des percussions omniprésentes. Et c’est également le cas de la très courte Anything For Love.

Dua Lipa - Illusion (Official Music Video)

Maria aura également du mal à nous faire de l’effet, a contrario de Happy For You, qui vient sauver la fin de cette écoute. Quel final rappelant celui de Houdini, et quelle frustration de ne pas avoir retrouvé un peu plus de cet aspect tout au long du disque ! Et que dire de cette batterie, qui nous donne l’impression de l’avoir entendue des centaines de fois et pourtant pas moyen de mettre un nom dessus ! Bien évidemment, Kevin Parker est crédité sur ce superbe titre, même si une petite voix nous l’aurait confirmé sans vérifier…

Avec cet album, Dua Lipa est sortie de sa zone de confort, c’est indéniable. Elle a pris des risques, se dirigeant vers d’autres horizons, et nous offre tout de même de très bons titres qui devraient être grandioses sur scène (Houdini, Training Season, Illusion…). Malheureusement, bien trop de titres ne retiennent pas notre attention après plusieurs écoutes, et les promesses ne sont pas vraiment au rendez-vous (britpop…) Peut-être avec le temps, qui sait…

TRACKLIST

End Of An Era
Houdini
Training Season
These Walls
Whatcha Doing
French Exit
Illusion
Falling Forever
Anything For Love
Maria
Happy For You


La note du rédacteur : 7/10

Ses morceaux favoris :
Houdini, Training Season, These Walls, Illusion, Happy For You

Les autres notes :
Solly : 6/10 Un album agréable, mais qui manque de vraies bonnes surprises puisque les meilleurs morceaux restent les singles.
Audrey : 6/10 Un bon album mais qui ne tient pas vraiment ses promesses.

Tags:
No Comments

Post A Comment