The Stypes arrivent avec Snapshot

Les prodiges de The Strypes débarquent avec leur tant attendu premier album Snapshot le 9 septembre.

 

1010907_597090660313822_2103090423_n

On vous en a tant parlé de ces quatre jeunes garçons ayant laisser leur traces dans les coeurs d’Elton John, Noel Gallagher, Jeff Beck ou encore Paul Weller sur Sound Of Britain depuis le mois de janvier. Aujourd’hui Josh, Pete, Ross, et Evan sortent enfin leur premier album Snapshot après de nombreux EP et Singles dont What a Shame, Hometown Girls et Mystery Man.

Outre les reprises You Can’t Judge A Book By The Cover de Willie Dixon, I Can Tell de Samuel Smith et Rollin’ And Tumblin’ de  Hambone Willie Newbern, ce premier opus regorge de pépites signées par les garçons. On vous donne notre avis.

Dès la première écoute on s’aperçoit que la voix de Ross a beaucoup évolué depuis l’an dernier, et c’est une très bonne chose puisqu’il n’hésite pas à “chanter plus fort” comme le groupe aime le dire. Ensuite la guitare, que dire si ce n’est que Josh a hérité d’un doigté digne des plus grands guitaristes de ce monde. Ses riffs font rêver et nous transporte dans un état second. La basse de Pete et la batterie d’Evan alimentent le rythme et incitent à bouger, danser, sauter… bref impossible de rester de marbre pendant cette écoute. Dans Heart Of The City les longs riff et gimmick de Josh retiennent notre attention, toujours soutenus par la batterie et la basse ressemblant étrangement aux Clash. Angel eyes quant à elle ressemble à une balade Blues avec un peu de rock. Dans le single What A Shame nous trouvons des références digne des Arctic Monkeys (dont le groupe partagera la scène prochainement) et Bloc Party. Notons la présence de deux titres Live enregistrés à Glasgow au King Tuts cette année, C C Rider que nous ne trouvons pas en version studio et I Can Tell cover de Samuel Smith dont vous nous parlions plus haut. On remarque que ce dernier a été accéléré pour donner plus de peps face au public.

Après avoir fait la première partie des Stone Roses le 3 Juin à La Cigale, assuré une date à l’International gratuitement, une seconde au Point Ephémère sous la houlette de Radical Production, The Strypes sera en première partie des Arctic Monkeys les 7 et 8 Novembre au Zénith de Paris et le 9 Novembre à Bruxelles au Forest National !

LA NOTE : 10 / 10

On vous laisse avec une de leurs reprises : 

No Comments

Post A Comment