Review : Andy Burrows – Fall Again Together

Passez un agréable moment lové dans l’enveloppe charnelle du deuxième album d’Andy Burrows, entre pop aux mélodies fines et invitation au voyage.

 

Fall Again Together. L’invitation d’Andy Burrow, 35 ans, est tentante. Au milieu des Tom Odell, Ed Sheeran, Damien Rice et autres George Ezra ou Nick Mulvey, Andy Burrows a tiré son épingle du jeu en signant ce très beau second album. L’ex-batteur de Razorlight s’est enfermé avec ses musiciens au Bryn Derwen, un studio d’enregistrement atypique et surtout coupé du monde, au pied d’un écrin de verdure sauvage comme le Pays de Galles en possède quelques-uns.

 

AB_CD_WALLET.indd

 

Pas étonnant d’ailleurs qu’Andy Burrows ait de suite voulu rendre hommage à cet endroit si particulier et dans lequel il a puisé bon nombre d’inspirations, tant au niveau de la poésie que de la mélodie, souvent fine et envoûtante. Dès l’intro, intitulée Derwen (ce qui est sans équivoque), Burrow se fait joliment mélodieux. Le reste de l’album, qui s’écoute d’une titre, livrera quelques beaux moments de pop soignés, du single As Good As Gone, où le rythme résonne déjà en écho dans nos oreilles, à l’ultime morceau, une superbe partition intitulée Don’t Be Gone Too Long et qui laisse dire à son auditeur qu’une pointe de soft rock hérité des eighties américaines est venue se nicher quelque part entre des influences ou références, assumées ou non, telles Paul McCartney et Mika (oui, All This I’ve Heard Before s’est lové dans l’écrin pop bonbon que Mika met en scène force 10).

 

 

D’un City To Coast où le refrain se fait catchy, à la douceur diaboliquement mélodieuse et à peine standardisée de You Won’t Find Love, Andy Burrows sait nous séduire sans tomber dans une musique prévisible. A chaque morceau son charme, et le Watch Me Fall Again qui permet à Burrows de convier à nouveau son ami Tom Smith (leader d’Editors) ne pourrait nous contredire, tout comme Hearts and Minds, probablement l’un des plus beaux morceaux de cet album, parce que justement habilement mélodieux.

 

 

NOTE : 8 / 10

Concerts Razorlight
 
Razorlight à Evreux - 29 juin 2019
 
Razorlight à Carhaix-Plouguer - 19 juillet 2019
No Comments

Post A Comment