Retour sur Glastonbury 2016

Malgré le résultat du Brexit lors du premier jour, les festivaliers ont fait la fête pour ce Glastonbury 2016.

Ah Glastonbury.. Tous les ans on vous en parle et on ne s’en lasse pas. C’était déjà une vraie ambiance à Worthy Farm grâce, ou à cause, c’est selon, aux/des conditions météorologiques qui ont laissé des séquelles sur le terrain. Mais il faut bien plus que ça pour effrayer les quelques 135 000 festivaliers arrivés le jeudi au festival. Les pluies torrentielles ont en effet causé bien des soucis pour accéder au site, la boue et la pluie ont provoqué des embouteillages monstres. Cela n’a en tout cas pas modifié l’organisation. On vous propose un rapide retour en vidéos sur l’édition 2016 avec en têtes d’affiche, Muse, Adele et Coldplay.

Commençons par ce titre joué par le trio découverte Vant pour la BBC.

 

 

Catfish & The Bottlemen étaient évidemment présents du côté de Glastonbury. Désormais très populaires au Royaume-Uni, ils venaient présenter leur nouvel album The Ride et sur cet extrait, il s’agit d’un set surprise.

 

 

Autre talent émergent au Royaume-Uni, The Vryll Society ! On retrouve ici le groupe avec le lunaire Deep Blues Skies.

 

 

Malgré la déception de leur nouvel opus, Travis ont proposé une version acoustique et émouvante de Why Does It Always Rain On Me? dans les “locaux” de la BBC.

 

 

Dancing Years, un groupe touchant que l’on vous présentait il y a déjà de nombreux mois, était également de passage à Glastonbury. Si vous souhaitez les découvrir, voici Neon Lights.

 

 

Et si vous ne connaissez pas encore la fascinante Lapsley, cette version de Station va peut-être vous donner une bonne première impression.

 

 

Contrairement à Muse qui n’a pas proposé de surprise pour Glasto, Coldplay a notamment proposé plusieurs reprises durant la soirée dont cet énergique Stayin’ Alive des Bee Gees avec Barry Gibb. Coldplay a aussi rendu un hommage magique aux membres de Viola Beach, jeune groupe dont les membres sont décédés tragiquement dans un accident de voiture.

 

Pour mettre l’ambiance en fin de soirée, on peut toujours compter sur Disclosure qui ne déçoit jamais, preuve en est avec ce Nocturnal.

 

 

Bring Me The Horizon a joué sous le soleil de Glastonbury malgré un public peut-être un peu trop passif ? On vous laisse juger.

 

 

Programmés sur la Pyramid Stage, Wolf Alice ont joué avec brio et confirment de plus en plus leur talent.

 

 

Cette édition voyait aussi le retour de The Last Shadow Puppets. Le groupe leadé par Miles Kane et Alex Turner a séduit la foule avec un set alliant nouveautés, anciennetés et une reprise de David Bowie.

 

 

Les très appréciés et très motivés Bastille ont également joué à Glastonbury et sont venus notamment présenter Good Grief, leur dernier single.

 

 

Comme à leur habitude, Foals ont mis le feu sur scène et ce n’est sûrement pas la Pyramid Stage qui allait les impressionner, loin de là.

 

 

Très autonome et multi-instrumentiste, Jack Garratt a joué et touché le public venu nombreux pour admirer ce talent britannique.

 

 

Également sur scène pour présenter une nouveauté : Jake Bugg avec On My One, son troisième album dont Gimme The Love est extrait.

 

 

Pour mettre l’ambiance on peut également compter sur Jungle. Faute d’avoir trouvé un extrait, on vous propose le set entier et c’est encore mieux.

 

 

Ce fut également la première fois qu’Adele était tête d’affiche à Glastonbury. Elle y jouait le samedi soir et semble avoir conquis la foule.

 

 

Two Door Cinema Club faisaient eux-aussi leur retour tant attendu ! On savoure Next Year, un classique du groupe.

 

 

Pour finir, Muse. Le groupe est le premier à jouer trois fois en tant que tête d’affiche à Glastonbury et à jouer le vendredi, samedi et dimanche. Etonnamment, les Musers n’ont pas encore mis le live entier de Glastonbury 2016. Du coup, on vous propose Mercy, certes pas le meilleur morceau, mais juste génial en live.

 

 

Voilà un rapide retour sur Glastonbury. Malheureusement, des extraits voire passages complets de groupes tels que Savages, Daughter ou Blossoms ne sont pas diffusés sur le net à l’heure actuelle. Heureusement, d’autres groupes tels que Tame Impala, LCD Soundsystem ou Nathaniel Rateliff & The Nightsweats étaient de passage à Glastonbury alors pour plus de vidéos sur le compte de la BBC Music, cliquez ICI.

 

No Comments

Post A Comment