Barry Gibb – In The Now

Qui n’a jamais fredonné, parfois sans le savoir, une chanson des Bee Gees ? Ce groupe dont l’existence s’est étalée sur plus de trois décennies, a produit de nombreux tubes restés mythiques, notamment l’incontournable Stayin’ Alive, utilisé dans le film Saturday Night Fever de 1978. On se souvient de trois frères aux cheveux longs et pantalons pattes d’eph avec des voix très particulières, notamment la voix de l’aîné des frères Gibb, Barry, dont il est aujourd’hui question avec la sortie de son deuxième album solo, intitulé In The Now.

Mais avant d’en arriver là, un historique s’impose : la carrière des Bee Gees a connu des hauts et des bas, notamment lors de leur période post-disco, où les trois frères ont essayé d’adapter leur musique aux courants musicaux de l’époque, avec plus ou moins de succès. Les années 80 furent aussi le temps des escapades en solo pour chaque membre, notamment Barry en 1984 avec Now Voyager.

Les années 90 ont vu les Bee Gees revenir sur le devant de la scène, jouant pour un public qui ne les ont jamais oublié, comme en témoigne la tournée puis l’album live One Night Only de 1997. Un nouvel (et hélas ultime) album en 2001, This is where I came In, annonçait qu’ils étaient bel et bien de retour à l’écriture. Malheureusement, le destin en a décidé autrement avec la mort de Maurice Gibb en 2003. En 2012, Robin Gibb décède à son tour d’un cancer, marquant un arrêt définitif aux activités des Bee Gees. Déjà marqué par la mort de son plus jeune frère Andy Gibb en 1988, Barry Gibb demeure le dernier survivant de la fratrie et doit faire preuve d’un immense courage pour affronter cette épreuve. Il hésite durant un moment à continuer seul, ne sachant pas comment se sentir en l’absence de ses frères, ne s’étant jamais considéré comme artiste solo.

Il faut donc avoir tout cet historique en tête lorsqu’on écoute cet album. Mais dès le premier titre, In The Now, on se rend compte d’une chose : la voix de Barry Gibb, bien qu’un peu fragilisée par l’âge, est intacte, toujours haut perchée, avec ce timbre si particulier qui renvoie immédiatement au son Bee Gees. Et comment ne pas penser au groupe lors de l’écoute du disque, notamment en écoutant les harmonies vocales.

Pour ce disque, Barry Gibb s’est entouré de ses enfants Stephen & Ashley. Au niveau de style, un album country fut d’abord envisagé avant de retourner à un genre pop/rock plus conventionnel, qui n’est pas sans rappeler Bruce Springsteen ou Carole King. L’émotion est palpable sur l’album, que ce soit sur Star-Crossed Lovers en hommage à sa femme Linda et bien sûr des titres sur la perte d’êtres chers, The Last Goodbye.

Mais on sent beaucoup d’espoir et de sincérité dans la musique de Barry Gibb, qui a su faire face à de redoutables épreuves mais en est ressorti plus solide que jamais. Barry Gibb pérennise l’héritage Bee Gees et d’où ils se trouvent désormais, il est certain que ses frères doivent être fiers.

Tracklisting :

1. In the now

  2. Grand illusion

  3. Star crossed lovers

  4. Blowin’ a fuse

  5. Home truth song

  6. Meaning of the word

  7. Cross to bear

  8. Shadows

  9. Amy in colour

  10. The long goodbye

  11. Diamonds

  12. End of the rainbow

  13. Grey ghost

  14. Daddy’s little girl

  15. Soldier’s son

On a aimé : In The Now, Star-Crossed Lovers

LA NOTE : 8,5/10

1 Comment
  • kevin
    Posted at 09:18h, 29 octobre Répondre

    Enfin un article frenchiiii sur la légende Barry Gibb et son nouvel album plutôt réussi !!!!

Post A Comment