Festival les inRocKs 2016 : Palace envoûte la Boule Noire

Avec leur folk teintée de blues, aussi religieuse qu’électrique, les quatre Londoniens de Palace ont fait forte impression.

 

Trois groupes, trois genres de rock, trois styles. Après le set des quatre adolescentes londoniennes de Goat Girl (Clottie Cream, Rosy Bones, Naima Jelly et L.E.D.) et leur rock rétro mystérieux, tantôt sensuel, tantôt nonchalant, à l’image de leur single Country Sleaze  – entrecoupé du rock endiablé et sexy des Texans d’A Giant Dog – Palace clôturait une soirée pour le moins électrique à La Boule Noire. Quatre garçons dans le vent, eux aussi venus de Londres, qui viennent de sortir leur premier album, So Long Forever. Invité en tête d’affiche à La Boule Noire, le groupe anglais a fait plus que charmer un public bien présent.

Débutant par un Head Above The Water qui rappelle étrangement Foals et son Spanish Sahara (un lien que l’on retrouvera sur le titre So Long Forever, notamment dans la rythmique et l’utilisation de la guitare électrique), Palace pose son univers chaleureux et adéquat au coeur de l’automne. Emmené par Leo Wyndham, un chanteur dont le timbre rappelle celui d’Hozier, Palace déroule tranquillement mais joue avec envie. S’il manque un titre transcendant et fédérateur, la formation britannique a montré de belles promesses, tant dans la qualité de certaines compositions que dans l’énergie et le charme véhiculée. Refermant leur set sur le récent It’s Over et leur “tube maison” Bitter, Palace conclut de la meilleure des manières sans pour autant laisser penser qu’ils vont s’inscrire dans la durée au milieu d’une concurrence féroce. L’avenir le dira.

 

NOS PHOTOS DE PALACE AU FESTIVAL LES INROCKS 2016

 

Setlist :

Intro

Head Above The Water

I Want What You Got

Kiloran

Have Faith

Break The Silence

Holy Smoke

So Long Forever

It’s Over

Bitter

No Comments

Post A Comment