La découverte du dimanche : Splashh

Tout a commencé cap de l’Est londonien, location : Hackney. En 2012, Sasha Frantz Carlson et ses compères signent chez Luv Luv Luv, maison de disque au radar rock aiguisé. Sur le dossier, est inscrit “Splashh“. Un groupe est né. Premier jet, quelques mois plus tard, avec Need It, single sur-puissant et californien. Suivent All I Wanna Do et Vacation, deux morceaux qui forment alors un tout.

Need it :

Vacation :

Comfort, le premier album de Splashh, voit le jour en 2013. Produit cette fois-ci aux US chez Kanine Records, le groupe reste néanmoins proche de sa maison de disque d’origine, ancrée en Angleterre. Trois ans plus tard, outre les tournées et la publication d’un nouveau single novateur Pure Blue, Splashh se rend à l’évidence ; une nouvelle page se tourne. Le 04 Mai 2016, les choses s’officialisent : Waiting For A Lifetime sera le second souffle d’un groupe en quête de renouvellement. Splashh fait alors mousse, jusqu’à débordement. A paraître le 14 Avril 2017.

Pure Blue : 

La pochette de “Waiting For A Lifetime”, second effort de Splashh

Né d’une guitare saturée et d’ambiances psychédéliques grunge, Splashh proposait déjà, à l’époque de Comfort, un son qui lui était propre. La voix, semi-éraillée, parfois douce, souvent à bout de souffle de Frantz Carlson n’épargnait aucunement un charme certain.

Le grand retour, Rings :


Sujet à un dangereux hiatus, Waiting For A Lifetime fonctionne comme une bouée de sauvetage inespérée. Le nouveau son, dévoilé dans les derniers morceaux Rings et l’éponyme, est plus clair, moins parsemé. Il est d’autant plus maîtrisé qu’il se donne aux plaisirs de la retenue, de l’expérimentation. Déroutant, ce nouveau départ de Splashh est surtout un tout nouveau souffle, qui saura apporter (on l’espère) le succès tant mérité.

Waiting For A Lifetime : 

En deux albums, Splashh semble déjà s’immiscer dans la catégories des groupes qui grandissent, grandissent, jusqu’à fleurir totalement et répandre ses sonorités dans le monde entier. Les frontières n’ont qu’à bien se tenir…

Le groupe sera d’ailleurs cette année en tournée européenne. De Brighton à Hambourg, il sera forcément de passage en France, notamment à l’Espace B à Paris.

No Comments

Post A Comment