Fat White Family dérange tout (et c’est génial)

On tient la notre première étrangeté de début d’année… Tant que c’est familial ! 

Quelques heures après avoir officialisé (de manière plutôt théâtrale) la sortie prochaine d’un tant attendu nouvel album pour le 19 avril (le deal avec Domino Records enfin rentabilisé), la Fat White Family nous propose un premier jet… Destructeur. Ainsi, Surfs Up ! s’illustre d’un extrait particulèrement surprenant. En reprenant peut-être là où Julian Casablancas nous avait laissé avec ses Voidz, période Tyranny ; ce nouveau morceau, nommé tout simplement “Feet”, est l’ovni du mois (de l’année ?). Basé sur une structure crescendo et composé sans guitare, majoritairement électronique, le titre se vaut rien que pour la voix robotique et délicieusement monotone du front man Lias Saoudi. La classe à la Lennon, avec quelques opiacés en plus. En somme, à l’anglaise.

“C’était il y a presque exactement deux ans quand moi et ce qu’il restait du groupe nous sommes exilés à Sheffield à la recherche d’une nouvelle renaissance“, a déclaré Saoudi sur le compte Facebook du groupe. “La plupart des Londoniens ne comprendront jamais vraiment l’horreur de l’hiver dans le Nord, ni ce que ce ciel gris peut faire sur un cœur humain.” Pictural et “tropical”, d’après Domino, le retour des gars de Peckham arrive à point pour la saison. On va tenter, dans cette noirceur, de s’en réchauffer le coeur.

Cadeau, voici la tracklist de Serfs Up ! :

1. Feet
2. I Believe In Something Better
3. Vagina Dentata
4. Kim’s Sunsets
5. Fringe Runner
6. Oh Sebastian
7. Tastes Good With The Money
8. Rock Fishes
9. When I Leave
10. Bobby’s Boyfriend

No Comments

Post A Comment