La Découverte du Dimanche : Buzzard Buzzard Buzzard

Dans Buzzard Buzzard Buzzard, il y a le mot “buzz” et nul doute que ce quatuor gallois va en faire dans les mois à venir. Parce que c’est de la bombe !

Avec un nom comme celui-ci, autant dire que Buzzard Buzzard Buzzard attire tout de suite le regard. Derrière la façade se trouve un groupe gallois, quatre jeunes musiciens biberonnés aux sonorités seventies, amoureux de denim et bien déjantés. Avec leur univers qui peut rappeler l’esprit fougueux des Turtles ou des Kinks, doublé d’une touche de psychédélisme et de rock’n’roll bien calibré, les Buzzard Buzzard Buzzard sont taillés pour devenir de véritables monstres de scène.

Leur histoire est encore toute jeune. Autour de Tom Rees au chant, on retrouve son frangin Ed Rees à la basse, Zac White en mode guitar hero et Ethan Hurst derrière les futs. Revendiquant l’esprit glam-rock du début des années 70 (celui-là même qui a vu émerger les maîtres en la matière, Queen), Buzzard Buzzard Buzzard s’est lancé dans l’arène avec Double Denim Hop. Le morceau est divinement cool, dansant, sexy, porté par une rythmique à la guitare qui sent bon les road-trips sauvages avec un doux soleil vous traversant la crinière.

On y retrouve leurs influences, allant de The Hives pour l’énergie à John Lennon dont Tom Rees est un fan absolu. Le groupe ne jure également que par T.Rex ou Electric Warrior, et on comprend mieux pourquoi à les écouter. Le style est fun, travaillé, assurément déjanté et très rafraîchissant par rapport à tout ce que la (pourtant) richissime scène indé a à nous offrir à l’heure actuelle.

Dans la même veine, wild as fuck, Late Night City est leur deuxième single. C’est taillé pour figurer dans une BO inspiré de FIFA et à la fois tout droit sorti d’une radio pirate. De la pure bombe atomique !

Pour l’heure, les plans de Buzzard Buzzard Buzzard sont de tourner dans les festoches les plus hype de nos voisins britanniques, du Great Escape au Live At Leeds. Et nul doute que le buzz va prendre incessamment sous peu…

No Comments

Post A Comment