Le VestiVille (Belgique) annulé au 1er jour : Un nouveau Fyre Festival ?

Le rendez-vous devait réunir les plus grosses pointures de la scène urbaine internationale et a été annulé au dernier moment. Comme un air de déjà-vu…

Cardi B, Migos, Future, Maître Gims, Stefflon Don, Jason Derulo, Meek Mill, Lil Pump ou encore ASAP Rocky devaient s’y produire. Et c’est justement par ce dernier que le scandale est arrivé. L’artiste a annulé sa performance à la surprise générale, invoquant des raisons de sécurité. 8 minutes après son tweet, le bourgmestre de Lommel (la ville belge qui accueillait cet événement), Bob Nijs, décidait que le festival VestiVille n’aurait finalement pas lieu, pour des raisons de sécurité. Le tout quelques minutes avant son lancement.

Autant dire que les festivaliers, déjà massés aux portes d’entrée pour accéder au site, ont manifesté leur mécontentement en apprenant la nouvelle.

Un Fyre Festival bis ?

Pour rappel, le Fyre Festival avait connu le même sort. Ce rendez-vous, qui se voulait encore plus select que Coachella, avec luxe, plages de sable blanc, eau turquoise et grands noms de la musique, avait été annulé alors que les premiers festivaliers étaient déjà arrivés et bloqués sur l’île. Et le parallèle avec le VestiVille n’a rien d’anodin. Car suite à l’annulation de ce festival consacré à la scène urbaine, le parquet du Limbourg a ouvert une information concernant le festival Vestiville. Ce dernier suspecte une fraude via de fausses preuves de paiement.

Ainsi, “3 membres de l’organisation ont été entendus hier soir”. “Ils  doivent être entendus aujourd’hui ou demain par le juge d’instruction”, a fait savoir Jeroen Swijssen, le porte-parole du parquet du Limbourg, à la RTBF. Il est rapporté que certaines entreprises auraient reçu de fausses preuves de paiement, pour un total de plusieurs centaines milliers d’euros

Mais ce n’est pas tout. Comme au Fyre, la promesse du luxe total n’a pas été tenue. La preuve avec cette festivalière anglaise, qui a comparé la vidéo vantant le pack VIP… et la réalité.

Le plus drôle dans cette histoire, c’est que Ja Rule devait performer au VestiVille. Oui le même qui avait co-fondé le Fyre Festival avec Billy McFarland, l’un des plus gros fiascos de l’histoire de la musique.

No Comments

Post A Comment