Solstice : Kasabian tease son retour (Twitter)

Kasabian crypte son retour

Un visuel posté sur le compte Twitter du groupe Kasabian laisse entendre un retour imminent de la bande originaire de Leicester.

Edit : les dernières nouvelles nous étant parvenues quelques heures après la publication de cet article, nous vous donnons rendez-vous ici pour lever le voile sur le mystère “Solstice”.

Les fans de Kasabian sont en émoi, suite au dernier poste du groupe sur Twitter. Un visuel intrigant laisserait entendre qu’on entendra bientôt la suite offerte à For Crying Out Loud, leur dernier effort sorti en 2017.

C’est un retour faussement inattendu pour les fans, qui avaient d’abord intégré que Kasabian prenait une pause suite à l’annonce du projet solo du guitariste Sergio Lorenzo Pizzorno, intitulé The S.L.P. Mais en août dernier, un post déjà avait laissé entendre que Kasabian reprenait du service. Suivi par l’annonce de l’annulation étrange de la tournée européenne de The S.L.P. qui devait passer par Paris en novembre de cette année.

Cette fois-ci, ce sont 8 lettres qui affolent les fans. “Solstice”, c’est le mot que l’on peut lire sur le visuel publié par le groupe le 19 octobre. Ce qui intrigue, c’est que l’on y retrouve le visuel du premier album éponyme du groupe. Les plus renseignés n’ont pas non plus tardé à faire remarquer que cela renvoie aussi au nom de leur homecoming show à Leicester en 2014 baptisé Summer Solstice: Live in Leicester.

Plusieurs théories s’avancent donc :
• Un concert à Leicester serait donné pour célébrer les 15 ans de leur premier album éponyme
• Un nouvel album serait dans les tuyaux et sera révélé le 22 décembre prochain (solstice d’hiver!)
• Le groupe ferait son retour live sur les festivals l’été prochain (solstice d’été!)

Quoi qu’il en soit, Sergio Lorenzo Pizzorno, principal compositeur du groupe, nous glissait il y a quelques semaines qu’il voyait son projet solo comme un tremplin pour pouvoir à nouveau composer pour Kasabian. “Comme à la mer, parfois une tempête est nécessaire pour que les bateaux se soulèvent et s’entrechoquent, pour que le lendemain tout le monde se réveille et se dise Wow! C’était flippant, mais maintenant ça va.” nous racontait-il lors de notre interview. Il a également soufflé à nos confrères de NME qu’il avait déjà écrit ce qui “repousserait les frontières” de Kasabian. Patience, on ne devrait maintenant plus beaucoup tarder à en entendre un extrait.

No Comments

Post A Comment