Slaves dévoile le clip de “One More Day Won’t Hurt”

Slaves a choisi d’illustrer One More Day Won’t Hurt, premier extrait de leur nouvel EP, The Velvet Ditch. Pour cela, le groupe s’attaque à la culture de la masculinité toxique.

Suite à leur troisième album Acts of Fear and Love, Slaves a sorti un EP surprise en juillet : The Velvet Ditch. Le duo punk anglais a donc choisi d’illustrer leur premier extrait de celui-ci : One More Day Won’t Hurt.

Le clip brutal reflète plutôt bien le style musical du groupe. Un enchainement frénétique de situations tendues illustrant le thème dominant du titre : la masculinité toxique. Les paroles de ce titres restent explicites : “One more day won’t hurt, now three more years have gone” et “Cocaine is a hell of a drug when it’s running through the veins of a small town thug”.

Le groupe s’est ainsi entouré de Will Hooper, qui travaille également avec Idles, pour retranscrire en image ce ressenti. Nous nous retrouvons alors face à un enchaînement d’images rythmées par Isaac. Des images de voitures écrasées, de coups de marteaux, de barbus dénudés et surtatoués des moins rassurants… Un mélange grunge entrecoupé de séquences du duo jouant dans une cave… Pour eux, ce clip illustre l’état d’esprit malsain des “voyous de petites villes”. Mais aussi, comment la drogue les affecte dans un endroit où elle est devenue une norme désormais.

No Comments

Post A Comment