Le leader de Kasabian s’exprime pour la première fois depuis son procès

Le chanteur Tom Meighan avait plaidé coupable lors de son procès pour violences conjugales en juillet.

Il avait d’abord nié les faits avant de s’incliner, face aux vidéos des violences présentées par l’accusation. Le 7 juillet dernier, Tom Meighan, chanteur de Kasabian, était condamné à 200 heures de travaux d’intérêt général pour violences conjugales, sur sa compagne Vikki Ager.

C’est un Tom Meighan décrit par le média comme empli de honte qui a répondu aux questions du média CornwallLive aux côtés de Vikki Ager. Habitant désormais dans les Cornouailles, le couple est sorti de son mutisme, pour la première fois depuis le procès.

Accablant l’emprise de l’alcool, Tom Meighan, désavoué par son groupe, n’a nié aucun fait. Indiquant qu’il “regrette tout ce qui s’est passé ce soir là“, le chanteur a décrit le procès comme un moment de prise de conscience. De son addiction à l’alcool dans un premier temps, ainsi que des problèmes mentaux qui tourmentaient sa vie.

Représenté depuis quelques mois par Coalition Music Alliance, le chanteur n’a pas su indiquer si il retrouverait un jour la route des studios avec son groupe de toujours. Il a cependant confié travailler sur un album solo, dont 13 demos sont déjà prêtes. “Des musiques différentes de Kasabian, qui vont surprendre. Une autobiographie”, a t-il indiqué, avant que Vikki Ager n’ajoute “vous entendrez une âme brisée, puis une âme réparée.

No Comments

Post A Comment